Oct
31
DOSSIER AVOCATS : L'INADMISSIBLE REGLE DU TRANSFERT DU STRESS SUR L'AVOCAT

Notre consoeur Brigitte BOGUCKI et moi n'avons pas la même conception de la blogosphère. Chacun doit être libre. Pourvu que le blog fonctionne et qu'il ne se contente pas de mettre en ligne des copies de textes.

Le sujet n'est surtout pas là. Y compris chez elle. Au contraire même.

Je la lis donc et cependant, et je trouve sur son blog un billet vieux d'un mois sur l'avocat et le stress que prétend trop souvent lui transmettre le client.

Nous ne le disons pas elle et moi sur le même ton. Mais nous disons EXACTEMENT pareil.

L'avocat n'est pas, et ne peut pas, dans l'intérêt même du client, être le déversoir du stress de ce dernier.

Pas plus que le psychiatre d'ailleurs et non plus sur ce sujet.

Or, la confusion est totale.

Chez certains clients et pire chez certains avocats. Je devrais écrire plutôt avocates, encore qu'elles n'aient pas le monopole.

Il faut le rappeler bien clairement.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA