Oct
09
DOSSIER AVOCATS : LA CRISE QUELLE CRISE ?

Je suis comme tout le monde, je reçois un tas de messages par Internet. Et je lis la blogosphère et la presse.

D'un coté, on a les pauvres, misérables indemnités publiques, des plaintes légitimes.

De l'autre, les annonces que Maitre Untel a intégré le cabinet Machin, que son confrère Bidule est allé chez Chose, et que l'un ou l'autre, à moins que ce soit un troisième est désormais choisi par la célèbre société internationale Je ne sais pas quoi.

Au dessus de tout cela sont les élus. Ils proclament l'égalité de tout ce beau monde, et au retour de leurs tours du monde dans en première pour l'avion et dans des 5 étoiles pour l'hôtel, le tout payé par la profession, déclarent notamment dans des réceptions mondaines ou des assemblées choisies, entre deux coupes de Ruinart, où ils se distribuent les belles affaires, qu'il y a crise, etc.

Alors, c'est quoi ce cirque ? se disent légitimement les clients. Y compris ceux qu'il faut aider par l'A.J.

Mots-clés: 

Commentaires

NON, ils ne sont au dessus de rien du tout !

Certains ont manifestement "pris la grosse tête", se prennent "pour ce qu'ils ne sont pas", ni pires ni meilleurs que les autres, élus tout simplement !

D'autres travaillent au service de leurs Confrères, "sans la ramener" et sans en tirer aucun profit ni aucune gloire.

Tout n'est pas si caricatural que vous le dites mais il faut bien reconnaître tout de même que la profession d'avocat ne sait pas se faire valoir, exiger ce qu'elle est en droit d'exiger, en un mot être à la hauteur.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA