Jun
27
DOSSIER AVOCATS : LE GRAND DESORDRE DES TARIFS, BAREMES ET AUTRES

Il règne sur ce sujet une immense pagaie.

Prenons un par un.

* L'honoraire de l'avocat est libre.

* Mais il va être réglementé pour certaines matières comme le divorce l'année prochaine (au juste, on en est où de la confection des barèmes)

* Pour la postulation en première instance, il y a un vieux tarif dérisoire complétement dépassé. Mais on dit que la postulation va être supprimée.

* Pour les ventes immobilières comprises dans la postulation de première instance, on a le tarif des notaires, sauf qu'on dit maintenant que sous la pression de la Commission européenne et avec la directive services de 2006, sans compter le rapport du Z.E.R.P. (1) on veut le supprimer,

* En appel, le tarif des avoués reste écrit dans la loi, mais la chancellerie dit qu'il ne faut pas l'appliquer tout en indiquant qu'il n'est pas abrogé. Comprenne qui peut.

Même au risque de déplaire à notre ami le bâtonnier GIROUD, ce que je ne veux à aucun prix, tout cela n'est pas bien sérieux, normal, et même sain.

On fait comment ?

_________________________

(1) Je dis à l'équipe qui surveille ce que j'écris sur la blogosphère et fait des rapports que les lettres Z.E.R.P. ne sont pas une injure. Bon, après tout, cherchez.

Mots-clés: 

Commentaires

c'est toujours un grand coup de Zerpe...

il n'y a donc aucune raison pour que la vérité puisse me déplaire !

Que les instances élues puissantes et infaillibles par principe et définition, puisqu'elles sont élues, de la profession expriment publiquement un point de vue critique?

C'est au CNB qu'il appartient de réagir.

Cette instance est certes élue mais l'élection n'a jamais été un gage d'infaillibilité !

Il ne me semble pas d'ailleurs que ses membres élus, j'en connais beaucoup, prétendent être infaillibles.

Quant aux Ordres d'Avocats, il vaut mieux qu'ils n'expriment rien si c'est pour faire apparaître au grand jour les divisions nuisibles à la profession et qui ont toujours fait le bonheur de nos interlocuteurs et concurrents !

Quant à l'idée de puissance, il vaut mieux immédiatement dire STOP !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA