Apr
01
DOSSIER AVOCATS ET PENDANT CE TEMPS LA LES HUISSIERS S’ORGANISENT

 

Pendant que certains,  justement ceux les plus compétents dans la profession, s’occupent des papillons, et des insectes, remarquez c’est peut être du dépit,  voici que j’apprends  par hasard que certains huissiers créent,  dans leur organisation interne,  des services hypothécaires. Comme ils n’ont pas le moins du monde la compétence, ils vont  donc chercher des anciens clercs de notaires ou apprentis,  pour les aider.

Le pire de l’histoire est que certains avocats,  qui ne savent pas, ne veulent pas savoir et ne veulent surtout pas que leurs confrères à qui ils auraient pu faire appel,  le sachent, font alors appel aux huissiers pour inscrire les suretés hypothécaires quand des clients ignorants de l’incompétence des confrères le leur demandent.

Bref, couillons et traitres à la profession.

On a bien compris que la manœuvre des huissiers consiste à prévoir l’avenir et le temps où la matière des suretés judiciaires  sera enlevée aux avocats avec les ventes aux enchères correspondantes.

Oh, je n’ai rien découvert, c’est une vieille idée.

Sauf qu’avec les réformes qui suivront un jour ou l’autre, et notamment celle des professions d’exécution, voici encore quelque chose qui va échapper aux avocats, trop occupés en réunions  de C.N.B. ou de conseils des ordres, à essayer mais en vains d’avoir la tète de gens comme moi qui dénoncent leur impéritie.

Ce qui est triplement ridicule.  Parce que c’est contraire à l’intérêt de la profession. Ensuite parce qu’ils ne m’auront pas. Enfin, oui parce qu’il arrivera bien un moment où je partirai.

On connait tous le mot du général de Gaulle : rassurez vous je ne manquerai pas un jour de mourir.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

et je ne mets aucunement en question ce choix !

Je constate cependant que vous avez à coeur de défendre les intérêts professionnels des avocats notamment quant aux visées de professions voisines.

Vous le faites avec vos mots, quelquefois de manière tapageuse, mais vous le faites !

La défense des intérêts professionnels des avocats relève également des "syndicats", des Ordres et du CNB.

Il y a celui qui défend d'une manière tapageuse, comme vous dites.

Et il y a les autres, qui sont si peu tapageurs, merci la délicatesse, et  comme vous dites, qu'on ne les entend jamais défendre quoi que ce soit.

Mon cher GIROUD, ça continue à mal se passer. Non ?

d'aucun avocat sérieux de prétendre que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la profession.

J'ai dit :

" quelquefois de manière tapageuse", ce qui n'est nullement une critique mais un constat.

Pour le surplus, celles et ceux - et ils sont plus nombreux que vous le supposez - qui défendent notre profession sans répit ne sont pas forcément récompensés de leurs efforts, ce qui ne les empêche pas de persévérer.

Enfin, il y a tout de même des billets sur notre blogosphère traitant de problèmes professionnels importants (responsabilité, honoraires, RPVA, procédures, etc, etc) !

OUI, bof.

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

est quelque peu surprenante !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA