Nov
27
DOSSIER AVOCATS IL PARAIT QUE « LES AVOCATS NE SE LAISSENT RIEN IMPOSER EN MATIERE DE RETRAITE »

Ah, bon ...

Je tais, par simple charité chrétienne (1) le nom du confrère qui met en ligne ce jour sur un blog de notre blogosphère le communiqué présenté comme une interview d'un journaliste du DALLOZ, du président de la CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS.

Comme d'habitude, c'est de l'information officielle, genre STALINE (2) révisé BREJNEV, bien dans le rang. Chut, on se tait. Le titre est pourtant tonitruant : « Les avocats ne se laissent rien imposer ».

On s'attend alors à des choses extraordinaires.

Quand on a lu, c'est du bidon, car on vous annonce le caractère désormais obligatoire de la cotisation à la retraite complémentaire.

Ce qui va poser aussi un problème de terminologie. C'est que si la cotisation à la retraite de base est obligatoire, et que celle à la retraite complémentaire est également obligatoire, c'est que toutes les deux sont désormais obligatoires. Hein ?

De vous à moi, c'est une bonne chose et en tout état de cause, c'est quelque chose d'inévitable. Les avocats ne peuvent pas se mettre en dehors des règles générales. On est tous sur le même bateau...

Bon, mais alors le titre du DALLOZ est un mensonge, une supercherie. Parce qu'on vous annonce qu'il faut fermer nos gueules.

Et un quidam, que je ne connais pas, commente comme sur notre blogosphère en signalant qu'on a doublé le taux des cotisations de la tranche C.3.

Deux observations :

1. Le DALLOZ essaie de copier notre blogosphère. Il n'y arrive pas. Ils sont nuls ces gens là. Nous sommes les plus forts (sauf les confrères qui ne font que copier).

2. Le président de la C.N.B.F. est archi nul. Parce qu'il ne répond pas à ma question et à celle de tel député grand ami faite au gouvernement. Pourquoi en effet les cotisations obligatoires des avocats retraités actifs ne produisent-elles pas de droits nouveaux ?

Dites, cher président de la C.N.B.F., je vous ai posé PERSONNELLEMENT la question lorsque vous êtes venu à MARSEILLE en chair et en os. J'attends encore une réponse.

Vous y serez bien obligé un jour ou l'autre, puisque j'ai assigné la C.N.B.F. en justice.

Certains avocats sont fabuleux, non ?.

______________________________________________

(1) Je suis malheureusement catholique romain. Plus d'une fois, je regrette de n'être pas apostolique.

(2) Ah, mon grand cousin géorgien...

Mots-clés: 

Commentaires

Je partage votre avis; ce sont des cotisations et non pas une taxe.

Il en est de même pour les cotisations incapacité des barreaux qui n'ouvrent aucun droit aux retraités actifs.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA