Jul
10
DOSSIER AVOCATS : LE RAPPORT DE SEPTEMBRE 2013 DE L’INSPECTION GENERALE DE L’ADMINISTRATION.

CECI EST UN RAPPEL.

Je prie instamment mes lecteurs d'ouvrir et de lire le fichier joint avant pour certains de faire des commentaires débiles.

Car dans cette affaire, une fois encore, les bons trinqueront pour les mauvais.

   ____________________________________________

C’est un document  d’une centaine de pages, de fin septembre 2013, rendu public nettement plus tard, qui traite de l’essai de maitrise des dépenses de procédure et tout spécialement d’honoraires d’avocat par le ministère de l’intérieur.

Le voici.

On y écrit des choses pas très mignonnes sur les pratiques de notre profession, avec l’accord de certains fonctionnaires.

C’est comme à Marseille dans le dossier des honoraires des marchés d’H.L.M. (toujours à l’instruction.

Combines et compagnie.

Certains sont beaucoup plus forts que d’autres, quoi.

Mots-clés: 

Commentaires

Tu sais quoi ?

Montebourg a, en partie raison (même s'il fait du populisme facile) : il existe bien chez certains avocats (et pas toujours les meilleurs), des rentes de situation...

Pour le reste, ce dogmatisme a faire de tout le monde des travailleurs pauvres (enfin, hormis les politiques et les copains) est atterrant en France.

Les socialistes sont des pourvoyeurs naturels de pauvres : ils ne voient l'égalité que dans la pauvreté de tous.

Bon, l'UMP, ce sont des gens qui ne roulent que pour les riches...

 

On ne parle pas du même rapport....!

Un rapport de l'Inspection Générale des Finances a été rédigé au sujet de ces 37 professions réglementées que j'ai trouvé enfermé à triple tour dans mon coffre-fort. Je le rendrai public le moment venu afin de créer la transparence en ouvrant le débat devant l'opinion publique.

 

On n'a encore rien compris ?

On ne parle pas des Avocats du Ministère de l'Interieur, là...!!!!!!!

RaoulTumSaoule (non vérifié) : personne ne s'est trompé de rapport.

Mais si vous l'aviez lu jusqu'au bout, comme moi cette nuit, vous auriez vu qu'on ne parle pas que des avocats affrêtés par le MININT ou les Préfectures, en protection fonctionnelle police ou en droit des étrangers, mais, également, de "ceux d'en face", notamment en droit des étrangers avec des commentaires qui puent le haut-fonctionnaire qui n'a jamais bossé ailleurs que dans l'administration, du reste.

 

Je n'ai pas vu les 37 professions réglementées dans le rapport de l'IGA !

En plus le rapport IGF concerné est encore au coffre......

 

C'est que moi je n'ai pas la clé du coffre, moi.

Qui avez ce rapport dans votre coffre, pourquoi ne le communiquez voius pas ?

S'il existe, produisez le.

Sinon, taisez vous .

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA