Jul
08
DOSSIER AVOCATS : LES MIETTES DES CORRESPONDANTS ET LA GREVE D’HIER

 

Ramasse-miettes avec sa pelle en argent

 

Réfléchissez à cela.

Les manifestants parisiens d’hier étaient parait –il 2.000, le chiffre pourra toujours être discuté. Mais surtout, il parait qu’il s’agissait essentiellement d’avocats non parisiens.

Cette petite précision est révélatrice de la sous-vérité, celle qu’il faut cacher.

Le barreau non parisien,  comme la France non parisienne s’appauvrit. Parce que dans ce pays, depuis 30 ans environ, toute la richesse  nouvelle est produite à Paris, pour Paris.

En avance sur hier, imaginez que le vrai problème dans quelque temps, sera la suppression de la postulation locale, et ainsi l’omni puissance et omni présence du barreau de Paris.

Quelque part, les manifestants ou plutôt leurs élus se placent pour demain, pour ramasser les miettes de la correspondance.

Mots-clés: 

Commentaires

Le mouvement a donc entraîné 5 ou 6000 avocats à Paris pour une journée. Il y a eu quelques secondes dans les JT consacrées au sujet.Rien.

Quel est l'impact sur les tenants du pouvoir?

Tout à fait positif. Le CNB s'impose comme le seul interlocuteur des avocats, ce que recherchait et le CNB et le pouvoir.

Alors qu'un large mouvement de mécontentement agitait le barreau, restructurait sa cohésion, et que ça et là, le service pénal était interrompu par le refus de désigner des avocats, avec une contagion galopante, désormais tout rentre dans l'ordre.

Par conséquent, le fonctionnement silencieux de la justice est assuré pour la période estivale. Et chacun sait qu'il est difficile de faire redémarrer un mouvement qui s'est interrompu sans recueillir la moindre satisfaction. Il sera encore plus difficile de communiquer sur les enjeux.

 

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

Attention, le CNB est de droit le représentant des avocats auprès des pouvoirs publics.

De fait, on assiste presque toujours à la manifestation d'un triple pouvoir, celui du CNB, celui de la Conférence des Bâtonniers et celui du Barreau de Paris.

Lors de cette manifestation du 07 juillet, il y a eu un concours idéal entre le CNB et la Conférence des Bâtonniers.

Le Barreau de Paris s'est discrédité si bien que le Président du CNB a refusé que le Bâtonnier de Paris soit à ses côtés en tête de cortège.

Il est certain que ce qui est décidé à Paris est souvent très nettement insuffisant pour certains barreaux qui sont très remontés et souhaitent des actions plus musclées.

Il faut dire également que le moment est mal choisi pour une grève et une manifestation.

On peut toutefois observer que le Premier Ministre a souhaité le retour du rapport pour la fin août 2014.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA