Feb
26
DOSSIER AVOUES : ET ENCORE SUR LE RACKET DES 150 €

Vous souvenez -vous du 1er rapport ATTALI, celui de 2008, voici quatre ans, que j'ai défendu dès sa promulgation et encore plus dès que mon blog a été ouvert ?

Vous souvenez vous des bordées d'injures officielles et surtout anonymes dont j'ai été l'objet ?

Vous souvenez-vous du silence gêné des belles âmes du barreau ?

Vous souvenez-vous de ce que ma profession quand elle m'a vu, moi misérable grossier personnage marseillais (1) n'a regardé cela qu'avec dédain ?

Je cite à nouveau ATTALI. Ses écrits n'ont pas pris une ride.

« Le monopole des avoués avait été déjà supprimé en 1971 pour les actes de représentation devant les tribunaux de grande instance. Les avoués avaient alors été indemnisés de la perte de leur monopole, au terme cependant d'un débat législatif qui avait remis en question l'existence d'un droit de propriété dans la mesure où la réforme ne s'accompagnait pas de la perte d'un bien. »

Et bien voilà, on en en encore là,; et moi j'en suis encore à mon recours personnel en Conseil d'Etat contre le décret d'avril 2011, et à mon rôle d'avocat pour un intervenant en Q.P.C. devant le Conseil constitutionnel.

______________________

(1) N'est-ce pas Monsieur François ?

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA