Oct
20
DOSSIER AVOUES : REPRISE ET PRISE D'AMPLEUR DE LA CHRONIQUE DE LA HAINE ORDINAIRE

C'est dans Le barbier de Séville que ROSSINI fait naitre, monter, grandir et se développer encore et encore la calomnie.

Di'ici au 31 décembre prochain, et meme après, on va voir naitre, monter, grandir et se développer encore et encore la haine ordinaire contre nous autres avocats, nous memes ordinaires.

Je n'ose pas imaginer ce qui se passerait si le Conseil d'Etat annulait le décret d'avril.

Et/ou lorsque la juriction de l'expropriation de Paris s'en tiendra à la décision du Conseil constitutionnel sur le ^périmètre de l'indemnisation.

Comme je commence (pardon je continue) à subir la haine précitée, je rappelle que ni Monsieur Jean-Louis DEBRé, ni les deux anciens présidents de la République, ni les autres membres du Conseil constitutionnel ne sont mes cousins. Que je ne suis ni député ni sénateur. Ni ministre, ni membre du Conseil national des barreaux. Rien du tout et fier de l'etre.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA