Feb
18
DOSSIER BLOGOSPHERE : BIENTOT ON NE DIRA PLUS RIEN

 

Comme ils seront contents les médiocres, les quelconques et surtout les illettrés incapables d'écrire la moindre chose, surtout en donnant leur nom de famille et en ne sa cachant pas derrière un pseudonyme. Il paraitrait qu'il y aurait des élus parmi eux. C'est possible et même démocratique, puisqu'ils représentent au moins une partie de ceux qui les ont choisis.

 

Il est amusant d'illustrer ce propos du moment par un dessin paru hier dans El Watan (Le Peuple), quotidien de langue française d'ALGER. Amusant parce qu'il parle du responsable actuel du F.L.N., ici hors sujet direct, et que je n'aurais jamais imaginé le prendre pour référence. Mais j'assume. Le dessin est admirable.

 

Allez salut !

Mots-clés: 

Commentaires

est la marque la plus absolue du manque de courage.

Certains avocats n'hésitent donc pas à en utiliser pour leurs interventions.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA