Mar
01
DOSSIER BLOGOSPHERE : LA CENSURE A LA FACON DE MARCEL PAGNOL

Mon cher Jacques,

Il faut que tu sois bougrement faché avec moi pour ne pas répondre à une censure même pas injurieuse qui n'avait pas d'autre but que de commencer une dispute.

Bernard

Commentaires

???? et !!!!! avec en outre What ?

\●/

Et puis WwWwWwW.... Pffff !

"Mais que diable alliez-vous donc faire dans cette galère !"

Nom: 
Dominique MATTEI
Site: 
http://

Aussi appelée JOURNEE INTERNATIONALE POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION SUR INTERNET, elle est célébrée le 12 mars, depuis 2008, et a été créee par REPORTERS SANS FRONTIERES, (www.rsf.org). Cette journée de la liberté sur internet est tout d'abord destinée à dénoncer la cybercensure dans le monde. la répression des internautes, et notamment des blogueurs à travers le monde serait croissante et les fermetures de sites Internet toujours plus nombeuses, selon l'organisation.

Nom: 
Berfheline
Site: 
http://

VOUS ETES INCORRIGILE

N'en demandez pas trop !

... d'avoir suggéré un PACS entre Maître KUCHUKIAN et Maître EPAILLY, alors même qu'ils passent des nuits ensemble à s'échanger des commentaires : c'était très déplacé....! ;-) et, n'ayons pas peur de le dire comme l'affirme Bernard, il s'agissait de "des choses perspnnellement désagréables contre [lui]" .

En fait, toute la blogosphère sait parfaitement qu'il me voue une haine féroce, ce qui est d'ailleurs réciproque....

En revanche, je ne suis en rien responsable des poursuites engagées contre lui par le Bâtonnier (de l'époque) et je ne vois pas que je doive subir personnellement les conséquences de cette situation : ce n'est pas parce que l'Ordre veut censurer disciplinairement Bernard qu'à son tour il doit me censurer physiquement. D'ailleurs, les propos n'étaient pas de même nature....

Mais je conçois qu'à ses yeux, je représente l'Ordre : ce n'est malheureusement pas le cas car, dans le cas contraire, je me serai bien gardé de...le poursuivre dsciplinairement ! ;-))

Certains ont du mal apprécier les conséquences de leurs actes...

... quelle concession tu es prêt à faire ?

Moi, j'ai regretté publiquement....!

Et toi ?

Et la condition suspensive a été levée par toi.

Il avait raison Pagnol.

Je n'avais pas vu ça...

Navré d'avoir été cause involontaire d'une bourrasque mistralienne.

Vous êtes bieng tous des fadas, sur la rive gÔche du RhÔne !

:-)

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA