Mar
02
DOSSIER BLOGOSPHERE : LE 12 MARS 2013 EST LA JOURNEE MONDIALE CONTRE LA CYBER CENSURE

Organisée depuis quelques années par « Reporters sans frontières », cette manifestation vise les principaux pays qui restreignent l'accès de leurs citoyens à Internet, qui les harcèlent.

On imagine là bas, en Chine, en Perse, en Arabie saoudite. Ailleurs.

Faisons le ménage aussi ici en France.

Bien sur, ce n'est pas la même chose. C'est plus comment dit-on, c'est plus lissé.

Mais le principe est le même. Le détenteur de l'autorité ne veut pas qu'on le critique. Alors, ce sont des pressions, amicales, puis moins amicales.

Des sanctions directes ou indirectes.

Attention, on ne mélange pas tout. Il ne s'agit pas de pleurnicher parce qu'un blogueur a effacé sur son blog, qui après tout est le sien, donc il doit en faire librement ce qu'il veut, tel commentaire qui ne lui plait pas. Car l'auteur du commentaire peut à son tour ouvrir un blog à lui et aller y dire ce qu'il veut. Librement.

Non, il s'agit de choses plus graves, comme l'effacement pur et simple du blog principal lui-même.

Et surtout les sanctions contre celui qui a écrit ce qui déplait.

Mes lecteurs voient bien ce dont je parle, moi qui suis poursuivi par mes pairs pour avoir écrit des choses déplaisantes contre tel ancien bâtonnier et tel conseil de l'ordre.

Dans ces conditions, à défaut de quoi vous resterez placé dans le camp des ayatollahs,

Monsieur le bâtonnier Erick CAMPANA, qu'attendez-vous pour m'écrire le 12 mars, dans 10 jours à peine, en participant à cette glorieuse façon à la célébration du barreau de MARSEILLE à cette journée mondiale.

Vous me direz alors, sans la moindre réserve votre désistement d'action.

Commentaires

sera peut être entendu !

Vous savez c'est comme à la faculté. Belles paroles dans l'amphi, mais aux travaux pratiques, c'est autre chose.

..... qui, je te le rappelle sont devenus des travaux dirigés, il faut faire ses devoirs si on veut espérer une bonne note dans l'amphi, à l'examen.

Et pour passer en classe supérieure, il suffit d'avoir la moyenne..Pour la mention, faudra repasser.

A un jeune avocat qui lui présentait à l'époque ses devoirs, le grand MORO GIAFFERI avait répondu, "mes leçons, mon petit".

Mes devoirs, je les ai accomplis au dela du raisonnable.

L'ennui, c'est qu'ils sont jugés par ceux qui n'ont pas le niveau.

C'est une vieille histoire qui a commencé pour moi voici 44 ans...

Quand à faire diriger mes travaux, il n'en n'est pas question. Enfin, voyons, ce ne sont pas des choses à suggérer à des gens de mon age.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA