Jul
22
DOSSIER BLOGOSPHERE : LETTRE D'UN DINOSAURE

Dans un de ses courriers, le bâtonnier du moment me compare à un dinosaure. Au juste, est-ce bien délicat, je ne sais pas. D'ailleurs, le bâtonnier est-il tenu à la délicatesse et la courtoisie, et toute cette sorte de choses, dites-moi.

Alors, je pense à ce morceau de lettre de Louis-Ferdinand CELINE adressée à Gaston GALLIMARD : « Les vieillards, vous le savez, ont leurs manies. Les miennes sont d'être publié dans la Pléiade ».

Parodiant de très loin CELINE, moi j'écrirais : « Les vieux avocats, vous devriez le savoir, ont leurs manies. Les miennes sont d'avoir avis sur tout, de le faire savoir partout, surtout sur la blogosphère, notre Pléiade à nous ».

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
JRM
Site: 
http://

....à langue fourchue !

sachant que les dinosaures restant sur Terre ont bien 300 Millions d'années dans le cuir (voir les sauriens, par exemple), ça prouve une réelle adaptation au milieu...

Un Bâtonnier, ça vit depuis quelques siècles et ça disparaîtra dans quelques uns au mieux. Cela ne veut pas dire que je sois pour leur disparition, nécessairement, mais ça risque de ne pas survivre au "progrès"...

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Quel drame pour les "pignons sur rue"!

je croyais les dinosaures morts depuis longtemps...

Concernant Céline, - si décrié -je ne sais plus s'il est entré dans la Pléiade, il me semble que oui ( à vérifier)

Vous trouverez en outre sur l'internet le compte rendu du colloque franco-allemand qui a eu lieu récemment et doit s'intituler CELINE et BERLIN. ( à vérifier également ).

Cher ami,

Vous vous trompiez. Je dois donc etre le dernier dinosaure.

Ca m'amuse assez. Oui parce que par ailleurs, le président DEBRE, qui écrit des romans policiers en plus de son activité au Conseil constittutionnel, m'a dit l'autre soir que je serai un des personnages de son prochain roman à paraitre à la rentrée.

Quant à CELINE, il est bien évidemment dans la Pléiade, sauf les oeuvres trop violentes censurées en famille.

Ce qui fait le désepoir des GALLIMARD.

Qui se sont rattrappés en publiant cette année dans la meme Pléiade Pierre DRIEU LA ROCHELLE. Je vais voir. Mon épouse m'indique que c'est écrit avec beaucoup de qualité "comme en ce temps là", ajoute-t-elle.

On vous dira.

CELINE. Un auteur a revisiter durant l'été. L'ouvrage que lui consacre Philippe Sollers est un moyen comme un autre. Moins de 15 euros.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA