Aug
06
DOSSIER BLOGOSPHERE : MON CHER JULES

 

 

Marcel Pagnol à Raimu,

« Mon cher Jules, il faut que tu sois bougrement fâché avec moi pour ne pas répondre à une lettre injurieuse qui n’avait d’autre but que de commencer une dispute…».

A UNTEL, avocat blogueur,  qui a effacé ma réponse  pourtant non anonyme (hou le vilain censeur) à son billet du jour se plaignant de ce qu’il manquera plein  d’options et de choses sur le nouveau site de « blog avocats ».

On ne te comprend pas.

En effet, si tu considères qu’il manque plein de choses, alors :

  1. Tu ne te désistes surtout pas de l’appel de l’ordonnance de référé de PARIS sur la fin de la blogosphère,

  2. Tu prends au contraire des conclusions comme je l’ai fait, évidemment mieux que moi, puisque tu fais toujours mieux que les autres et que moi en particulier, et tu expliques tes trois pages à toi, puisque tu dis en avoir trois (moi j’en ai davantage, mais on s’en fout).

  3. Sinon, tu te tais, et tu rentres dans le rang de tous ceux qui regardent ce que font les autres, en ayant la trouille de faire quelque chose soi-même. Et qui donnent des leçons de vertu : il n’en manque surement pas dans notre belle profession.

Salut UNTEL.

 

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA