May
18
DOSSIER D.S.K.: DROLES D'ALLIANCES

Je constate ahuri que Marine LE PEN et Bernard DEBRé qui ne s'aiment pas, c'est le moins qu'on puisse dire, ont exactement la meme position.

Tant il est vrai que déclarer qu'il y a du sel dans l'eau de mer ne devrait pas pousser à la contestation.

Commentaires

Mais il y aura toujours une façon de droite, de gauche, d'extrême-droite et d'extrême-gauche de considérer ce sel et sa fonction.

L'extrême-droite aura tendance à discerner le sel de souche de celui qui est venu emporté par les marées.

l'extrême-gauche voudra le collectiviser.

De son côté, la droite classqiue en fera un marché avec une TVA, garantissant le libre accés de tous au sel pourvu qu'on puisse payer.

La gauche classique en fera un service public avec une redevance et un fonds de garantie d'accés au sel abondé par les classes moyennes sur l'achat des salières.

Bref, il y a bien du sel dans l'eau de mer...

Laurent, vous etes le plus fort.

Nom: 
Denis Merlin

Le vrai clivage se tient entre ceux qui respectent les droits fondamentaux de l'homme et les autres (Déclaration universelle des droits de l'homme). Ceux qui sont pour l'égalité des êtres humains et les autres.

A vrai dire, la position de monsieur Debré et de madame Le Pen n'est pas tout à fait la même. Monsieur Debré conseille à DSK, lorsque ses ennuis judiciaires seront terminés, de se faire tout petit et d'arrêter d'occuper l'espace politique, de débarrasser le plancher du débat politique. Il lui conseille aussi d'aller se faire soigner pour "addiction" au sexe. Il lui dit, (il est professeur de médecine) qu'il y a des médicaments contre cette maladie mentale.

Madame Le Pen, elle, pense à madame Diallo avec laquelle elle se solidarise. Elle dit avoir été agressée par monsieur Strauss-Kahn lors d'une émission de télévision. Elle regrette qu'aucun des hommes du plateau n'ait réagi et note que seule madame Chabot lui a lancé un regard de solidarité féminine, de compassion. Il semble donc que l'agression verbale contre madame Le Pen était à connotation sexuelle et on peut d'autant plus facilement le penser que madame Le Pen refuse de rapporter ce qui lui a dit DSK. Il s'agit donc, probablement, d'une remarque violant la pudeur.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA