Dec
29
DOSSIER DEMARCHAGE : PAS UN MOT

Vous savez Conseil d'Etat, arrêt du 13 décembre 2013, interdiction de l'interdiction du démarchage des avocats.

Voyez maintenant le site Internet des actualités de la profession du CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX.

Pas un mot.

Pas mieux sur le site du barreau de MARSEILLE. Pas un mot de mon batonnier.

KUCHUKIAN, qui c'est celui-là ?

Et le Conseil d'Etat, c'est quoi ce machin-là ?

Commentaires

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Deux siècles vivent les avocats formatés par l'université et le microcosme ordinal croyant la loi et sa parèdre la déontologie, palladium de leur liberté!

Dans une société démocratique, la liberté n'a pas d'autres limites que celles fixées par la loi. Dès lors que vos actions, l'expression de vos pensées, à nulle loi ne contrevenant vous exposent néanmoins à l'empire de la volonté potestative du primus inter pares, aux fins de traduction en Section spéciale, votre liberté sombre dans le néant.

Votre sort judiciaire est réglé avec le même arbitraire qui, quelque vingt siècles plus tôt vous eussiez déclaré offenseur de la divinité, sur la foi de l'augure lisant la commission de votre forfait dans son observation du vol des corbeaux!

Etre affublé d'un tel statut, est double injure à votre personne et à l'intelligence.

Il serait temps que vous comprissiez tous, tôt plutôt que tard, que la kakistocratie ne défend ni la liberté des avocats, ni ne les représente. Seule la répression fait sa raison d'être institutionnelle.

Le silence radio du bâtonnier et du CNB sur l'arrêt du Conseil d'Etat reconnaissant à l'avocat le droit au démarchage, est dans la logique des choses et dans celle de l'institution organique.

Tout acte juridique découvrant que la liberté de l'avocat a sa source dans la loi, est un coup de boutoir donné à l'oligarchie ordinale. C'est en effet le commencement de la fin.

Sauf que cette fin là sera interminable. Je crains fort de ne pas la voir jamais.

Bizarrement, elle sera accélérée du dehors des frontières.

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

C'est aussi mon point de vue. En effet il est hautement probable que le changement viendra hors de nos frontières. C'est interminable. Oui, nous sablerons le champagne dans l'autre monde, sans doute!

Nom: 
pierrececcaldi@free.fr
Site: 
http://

en dehors de toute considération sur la portée de cette décision, j'observe que le jurisclasseur civil annexe fasc 30 qui traite des obligations de l'avocat n'est pas à jour -il est vrai que sa dernière réactualisation date du 30 juillet 2013.

Ignorent qui je suis. Quand je leur écris par ailleurs au sujet des gesticulations actiuelles dabns les tribunaux de commerce et leurs greffes, en réponse à des communiqués démagogiques publiés dans La Semaine juridique, on me refuse.

Encore heureux qu'on ma'it écouté au Conseil constitutionnel, au point qu'un texte doit etre promulgué incessamment. Sauf que ça barde pour autre chose place Vendome.

"Sauf que ça barde pour autre chose place Vendome."

Vous êtes bien évidemment au courant comme tout le monde !

RIEN NE VA PLUS !

Faites vos jeux !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA