Jun
17
DOSSIER FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE:L'OUTRE MER ENTRE DANS LA DANSE

On sait ce qui a été écrit ici des dangers des formations professionnelles hors de l'hexagone, avec les attentats au Maroc ou possibles ailleurs.

Alors, cette fois-ci, on va dépenser l'argent collectif obligatoire à la Guadeloupe.

On continue. Il faut bien justifier le Conseil national des barreaux.

------------------------------------

P.S. IL y a mieux comme hotels à la Guadeloupe.

Commentaires

Il faut justifier d'une formation suivie.

Est-ce raisonnable de concevoir un voyage de huit jours en guadeloupe pour 20 heures de formation ?

Quatre raisons au moins:

1°. La longueur du voyage (7 heures),

2°. Le décalage horaire (5 heures),

3°. La chaleur,

4°. Le rhum.

Une cinquième: les grèves éventuelles, courantes en Guadeloupe.

Le pourtant fameux "Acte d'Avocat", avec son sceau exclusif (AOC pur jus, prêt à taxer). Alors qu'ils ont ratissé large. Au moins, vous savez où passent vos cotisations dans le "Grand Sud Est". L'Orient Eternel.

Les ANTILLES sont à l'ouest.

Le palais de justice de BASSE-TERRE n'est pas très beau.

C'est plein de Parisiens venus pour la semaine.

Nous reconnaissons votre sens pratique mais des déplacements aussi lointains ont un coût certain difficile à justifier au regard de seulement 20 heures de formation.

Sauf bien évidemment à faire du tourisme comptabilisé au titre des frais généraux !

Il faut également bien avoir présent à l'esprit que beaucoup d'avocats n'ont pas les moyens financiers de supporter un tel coût au titre de la formation obligatoire.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA