May
04
DOSSIER GARDE A VUE: LE POINT DE VUE DE REUTERS

Dans une dépeche, tel journaliste de REUTERS ne veut pas vraiment l'écrire en cette soirée de manifestation d'avocats à PARIS, mais finalement, tout le monde est mécontent de la réforme de la garde à vue.

Les avocats, les magistrats, les flics.

Remarquez, on a oublié de demander leur avis aux gardés à vue, principaux intéressés, donc aux clients.

C'est dommage. Tant il est vrai que suivant la célèbre formule, notre profession serait parfaite s'il n'y avait pas les confrères, les juges et les clients (et aussi désormais, les policiers).

Je serais ce soir le ministre de la place Vendome, je serais ravi.

En effet, si tout le monde est mécontent, c'est donc que la réforme est bonne.

Bientot, on supprimera le juge d'instruction. La boucle sera bouclée.

Commentaires

Nom: 
denis.merlin@yahoo.fr
Site: 
http://

J'avais entendu dire "- Avocat ce serait très bien s'il n'y avait pas les clients."

Je vois que depuis la formule s'est enrichie. Il manque les greffiers, c'est pour la prochaine génération.

Exact, je les avais oubliés ceux-là. Mais, de loin, ils ne sont pas les plus embetants.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA