Jan
29
DOSSIER GENOCIDE ARMENIEN : LE SILENCE DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

Comme tout le monde, je reçois les messages du Conseil national des barreaux.

Par les temps actuels, on pourrait s'attendre à des informations sur les problèmes numériques que nous évoquons sur nos blogs, la remise en cause du R.P.V.A., celle du boitier Navista, les avancées administratives par Télérecours, les difficultés de procédure nées des exigences un peu abusives des réformes Magendie, les taxes pérennes et abusives des 35 + 150 €, les difficultés financières de la société dans un Etat en situation de crise, la réforme des tribunaux de commerce, les questions d'honoraires et, au pénal, la question des prisons, que sais-je encore ?

Non, par deux fois en peu de temps, on m'y indique le soutient du C.N.B. aux confrères turcs en Turquie.

Ils sont surement très estimables ces confrères là, encore que lorsque je connaitrai leur position sur la négation du génocide arménien, je reverrais ma copie.

Sur le négationnisme institutionnel français de la question ensuite de la décision qu'on sait du Conseil constitutionnel, malgré les efforts procéduraux inouïs de mon ami Philippe KRIKORIAN, pas un mot.

CHARRIERE BOURNAZEL ça ne sonne pas turc pourtant, non ?

Mots-clés: 

Commentaires

Les avocats de Saddam Hussein lâchement assassinés n'ont pas suscité la plus petite commisération. Pourtant, l'Irak, ce n'est pas bien loin de la Turquie.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

ni même sur le fait qu'il y a eu des avocats pénalement condamnés sans etre jamais inquiétés disciplinairement, alors que l'on cherche des poux de taille préhistoriques dans la tête de notre Bernard!

Pour tout dire, la découverte desdits poux devient de plus en plus difficile, et l'audience solennelle du 8 février risque d'etre folklorique, tout en étant pourtant au niveau de la constitutionnalité des lois. Le droit constitutionnel à la portée de tous, quoi.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA