Oct
16
DOSSIER IDENTITE NATIONALE : SALUT AU PLATINISTE

La France comme les Français ne veulent pas le savoir désormais c'est moins de un pour cent de la population mondiale. Vous avez bien lu. Un pour cent. One per cent, parce que coté langue française, seuls les rêveurs y croient encore, même plus ceux qui défendaient la francophonie. C'est qu'ils étaient à la fois les demandeurs des aides gratuites que la France ne peut plus leur accorder.

Imperturbables, dans une administration quelconque, des fonctionnaires traduisent cependant mais avec retard sur les évènements, encore et toujours, en français les anglicismes qui naissent tous les matins. C'est qu'il n'existe nulle part, soyez en surs, la même chose dans le monde d'aujourd'hui pour traduire en anglais, espagnol, portugais, chinois mandarin, russe, arabe, j'arrête, les gallicismes, savoir les constructions en langue française.

Ce matin, nous avons au journal officiel une nouvelle vague de ces traductions en français en espérant qu'elles entrent dans la pratique à la place des mots anglais. Ce jour, c'était pour l'architecture, les arts, la culture, l'audiovisuel, l'édition, le livre, la communication.

Sachez tous ainsi et par exemple qu'un Dee Jay (D.J.), encore appelé disc-jockey, c'est désormais un platiniste. Je viens d'entrer le mot à l'instant dans le dictionnaire de l'ordinateur.

Et que cette activité c'est du platinisme.

David GUETTA fait donc dans le platinisme. Il va bien rigoler.

Commentaires

tout est dans la technique...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA