Apr
13
DOSSIER IDENTITE NATIONALE EN FINIR AVEC L’AIDE JURIDICTIONNELLE ET AUSSI LE FINANCEMENT DES DEMANDEURS D‘ASILE

 

Je vais encore déplaire. Je m’en fiche.

Je constate tout d’abord avec intérêt que plus personne dans notre profession ne vient  pleurer sur la question de l’aide juridictionnelle.

Et dire qu’elle a passionné les conseils des ordres, avant que celui de Marseille ne se décide à se passionner seulement à poursuivre les avocats Arméniens.

Mais il n’y a pas que cela.

Il y a aussi l’immense fromage pour certains de tout ce qui touche à l’asile des étrangers.

Alors voilà, la Cour des comptes, dont les membres,  du moins à ma connaissance n’émargent pas au Front national, s’alarme  aujourd’hui du cout de la politique d’asile  insensée de la France.

Deux milliards d’euros, vous avez bien lu.

Non, vous n’avez pas bien lu. Parce que, même si vous gagnez bien votre vie et payez de lourds impôts, c’est encore trop abstrait.

Alors, il faut traiter la question par demandeur d’asile. C’est alors  13.724 € par et  par personne.

Même ceux dont on rejette les dossiers coutent aussi : 5.528 €     par an et par personne.

Les grands principes, surtout quand ce sont les autres qui les financent, cà  coute cher…

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

sont loin d'être réglés.

Il ne s'agit pas de "pleurer" mais d'agir !

 

que voulez vous, les politiciens et particulièrement ceux de gauche (caviar) sont toujours très genereux .... Avec l'argent des autres....

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA