Aug
03
DOSSIER JUSTICE : EXPLICATION AZERIE A LA FAIBLESSE DU BUDGET FRANCAIS

La grosse découverte de cet été est que la France se place derrière l'Azerbaïdjan dans un classement mondial, en matière de dépenses de justice dans son budget général.

Avant d'aller plus loin, par rapport au Français moyen (1) il faut dire où est l'Azerbaïdjan. En gros, c'est derrière la Turquie en frontière de la Russie, de la Géorgie, de l'Arménie et de l'Iran

C'est un pays riche en pétrole au bord de la mer Caspienne. Sa capitale est Bakou.

L'Azerbaïdjan est en guerre larvée contre l'Arménie dont les frontières sont encore heureusement gardées par l'Armée rouge. Le tout concerne aussi des terres arméniennes reconquises sur le territoire azéri par les Arméniens. Qui est le Haut Karabakh, organisé en(sympathique) république auto proclamée.

Bon, on se doute que compte tenu du nom de famille du signataire de ce billet, on ne va pas encenser les Azéris : c'est ainsi qu'on appelle les citoyens de cet Etat.

Venons-en au fait.

Pourquoi les Azéris dépensent-ils plus d'argent que les Français en matière de justice. Je vais vous expliquer.

Il n'y a pas de tribunaux de commerce, ni d'ailleurs de conseils de prudhommes là bas, et donc l'Etat doit y payer les juges qui rendent cette justice là. En France, totalement pour les juges consulaires et en très grande partie pour les conseillers prudhommaux, parce qu'il est effectué par des juges occasionnels (2) ce travail est gratuit.

Voici donc pourquoi les dépenses françaises de justice sont faibles. On fait ainsi des économies.

C'était tout simple à comprendre.

N'hésitez donc pas à me consulter si vous voulez d'autres réponses à des sujets pratiques de ce genre.

(1) Le Français est un monsieur décoré qui ignore la géographie.

(2) A tous mes censeurs, je rappelle que la formule est noir sur blanc dans une ordonnance de Madame FABRE, présidente de la chambre commerciale de la Cour de cassation.

Commentaires

1. Le problème du haut-Karabahk est certes prégnant, mais c'est un peu le même problème que, naguère, Berlin Ouest : un morceau de territoire arménien (ou revendiqué comme tel) totalement enclavé dans le territoire Azéri. Un nid à problèmes. D'autant que l'Arménie occupe 4 enclaves azéris en Arménie et l'Azerbaïdjan, une enclave arménienne en territoire azéri.

Les torts sont très largement partagés, donc.

2. Sur le budget, je pense que vous comparez des choux et des carottes.

D'une part, l'Azebaïdjan, c'est 9 millions d'habitants, la France 66. Avoir un budget supérieur à la France pour 6 fois moins de citoyens, c'est bien un scandale pour nous.

D'autre part, la Justice azérie est une Justice" rustique ", celle d'un pays où le dernier Président a été triomphalement élu, au premier tour, avec 98,8 % des voix. La nôtre, beaucoup plus sophistiquée, bénéficie donc de moins de budget que la déplorable Justice azérie.

Enfin, les conseillers prud'hommes, au moins, sont indemnisés - c'est bien le moins - , nos juges sont heureusement payés et si l'on compare au salaire moyen des azéris (300 dollars), il n'y a aucune justification d'une telle différencede budget rapporté au plan salarial.

Bref, si nous nous décidons à mettre les moyens, peut être rattrapperons nous les Polonais un jour (voire les Portugais et les Espagnols...).

Tant pis.

Je vais donc voir du cote espagnol. Tiens, j'écrirai mon billet en espagnol.

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Les Azéris rustiques ne doivent pas avoir de conseil de discipline d'avocats. Sont-ce peut-être comme les Helvètes, chez lesquels les avocats sont jugés par les tribunaux étatiques? Les Ordres d'avocats n'y ont aucune prérogative de puissance publique sur leurs membres. Ils sont comme des associations de pêcheurs à la ligne.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA