Jul
31
DOSSIER JUSTICE : LA RECHERCHE DU SCANDALE A TOUT PRIX ET L'AFFAIRE TAPIE

Ce billet répond partiellement à ce qu'écrit avec juste raison Francis MASSON sur son blog.

C'est volontairement que ma réponse est à part.

Car, ce qu'écrit notre ami est en gras, majuscule, au surplus italique et couleur.

Que je sache, personne ne lui en fait grief, alors que régulièrement on vient me chercher sur ce terrain.

Alors, continuez MASSON, et aux autres, stop. Il suffit.

MASSON s'étonne de la faiblesse des prétentions avancées pour imaginer une escroquerie en bande organisée dans l'affaire TAPIE.

Il a parfaitement raison et on le sentiment quelque part ici que Le Monde, qui a raté l'affaire CAHUZAC dans laquelle MEDIAPART a été plus offensif que lui, cherche à se rattraper dans l'affaire TAPIE.

Evidemment, ça patine.

Parce que si chaque fois qu'un avocat dit bonjour à un magistrat professionnel (je vous assure que c'est habituel) ou qu'un magistrat professionnel salue un avocat (c'est à peine moins courant, mais c'est habituel aussi), même chose si le magistrat est consulaire (c'est habituel), on devait imaginer un complot, on finirait tous par devoir se taper sur la gueule dans les couloirs.

Il en est de même à chaque fois qu'on s'invite (c'est rare) à boire un coup.

Enfin, le fait de se connaitre de savoir qui on est et de s'écrire ne démontre rien d'autre que les rapports professionnels normaux.

Au train du Monde, on vous dira bientôt que le fait de connaitre l'adresse de courriel électronique de l'autre démontre qu'on est en affaires donc en complot avec lui.

Je n'ai pas l'intention de défendre Monsieur TAPIE (encore que s'il est vrai qu'il paie 2 millions et demie le coup, ça laisse à réfléchir), mais il faudrait trouver quelque chose de plus comment dire, sérieux.

Mots-clés: 

Commentaires

que ce à quoi se limite manifestement volontairement notre confrère Masson.

Mais chacun ses opinions, c'est entendu, même si, à mon sens (et étant personnellement un extrêmiste centriste de tendance europhile) les opinions politiques ne sont d'aucun secours au regard de la vérité judiciaire, sinon des faits.

Il est d'ailleurs extrêmement réjouissant de voir les les thuriféraires de Sarkozy venir défendre Tapie à longueur d'articles, car ils savent bien que le second fait barrière vers le premier, comme dans toutes les affaires en cours, du reste.

Mais bon, comme ils finissent par dire, "c'est la faute à Taubira"...

Il y en a même un qui a été fichu d'affirmer que nonobstant le fait que DSK avait été renvoyé en correctionnelle pour proxénétisme, c'était la preuve que Taubira avait étouffé l'affaire. Il y a vraiment des cons qui n'ont pas fini de tourner si on les place sur orbite.

Nom: 
MCD
Site: 
http://

...c'est vous qui le dites!

Les faits rapportés par les uns valent plus que les opinions exprimées par les autres...

Je pourrais vous faire la liste des faits : on condamne pour beaucoup moins que ça en comparution immédiate...

Vous êtes UMP ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA