Aug
21
DOSSIER JUSTICE : PLUS QU’UN CRIME, C’EST UNE FAUTE

 

Voici sans doute ce que  peuvent penser certains,  avec l’avocat révolutionnaire,  Antoine BOULAY DE LA MEURTHE, auteur de la formule  précitée célèbre, à la contemplation de la décision d’exclusion de son président d’honneur,  Jean Marie LE PEN, de son propre parti politique.

Alors qu’il avait récusé,   dit-on, ceux qui devaient le juger. Et alors qu’en ce cas, les juges devaient s’abstenir.

La suite sera judiciaire sans doute.  Mais ira bien au-delà, malheureusement.

 

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Pierre DOYEN

Le politburo  du FN juge de sa  récusation et la rejette. Ces moeurs politico-judiciaires existent aussi en d'autres lieux. Rappelons incidemment qu'une juridiction spéciale, le conseil régional de discipline des avocats sait à l'occasion agir de même.

Il faut dire à la décharge du politburo susvisé, que la loi n'a strictement rien prévu pour lui, quand d'aventure il se met à jouer au juge.  Ce qui limite considérablement le champ des critiques que nous pouvons lui adresser en sa qualité de juge occasionnel.

Les partis politiques sont des associations de 1901, quoique la constitution en son article 4 précise à leur sujet: " Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage..".

Curieusement une association qui prête son concours en l'expression de la souveraineté nationale peut avoir la même organisation et le même régime juridique qu'un consortium de gais lurons boulistes!

Le FN a pu en toute légalité, comme l'eût fait une prosaïque association de chasseurs aux papillons, accrocher au revers  de la veste de son fondateur, le lépidoptère vulgairement qualifié présidence d'honneur. Ah grands dieux! les exquises subtilités de l'entomologie...politique! Notre homme, comme d'autres leur hochet napoléonien défend saisissant maints tribunaux,  son droit ès dîners en ville d'y d'exhiber son titre- papillon. Voilà où en est réduit le combat politique:  lutter contre l'égotisme  envahissant d'un ancien dirigeant.  Est-ce vraiment brillant  idéologiquement? Est-ce salutaire pour la démocratie?Ce sont là vulgairement parlant, gesticulations à la  jean-foutre.

Le parti, association de 1901, a la particularité de recevoir de l'Etat une subvention publique, puisqu'il concourt à l'expression du suffrage du même nom. De lege ferenda, il y a lieu d'imprimer aux partis politiques un régime juridique différent de celui d'un club de boulistes ou de pêcheurs à la ligne. Un parti ne peut avoir pour objet, fût-ce à titre accessoire, de favoriser son fondateur, ses dirigeants, ni leur verser une quelconque prébende. Ce n'est pas son objet social.

Que dire quand un parti paie rubis sur ongle, la dette personnelle de son dirigeant condamé à rembourser l'Etat?  Depuis, nous dit-on, le débiteur a remboursé son parti bienfaiteur. Nous sommes ravi de l'apprendre, mais ne fait point disparaître l'urgence à légiférer en la matière.

Nom: 
Benoît Van de Moortel

 

La fille (au début) :

« Je vous aime, seigneur, de plus d’amour que n’en peuvent exprimer les paroles [...] Je vous aime autant qu’un enfant ait jamais aimé, qu’un père l’ait jamais été […] »

La fille (un peu plus tard) :

« À chaque instant, il s’emporte de façon ou d’autre à quelque énorme sottise qui nous met tous en désarroi : je ne l’endurerai pas […] Un vieillard inutile qui voudrait encore exercer tous ces pouvoirs qu’il a abandonnés ! — Sur ma vie, ces vieux radoteurs redeviennent des enfants, et il faut les mener par la rigueur : quand ils se voient caressés ils en abusent. Souvenez-vous de ce que je vous ai dit. »

Le père (un peu plus tard) :

« […] Ingratitude ! démon au cœur de marbre, plus hideuse quand tu te montres dans un enfant que ne l’est le monstre de la mer ! […] … combien la dent du serpent est moins cruelle que la douleur d’avoir un enfant ingrat ! […] Que les tourbillons et les brouillards t’enveloppent ! que les incurables blessures de la malédiction d’un père frappent tous tes sens ! »

Le père (un peu plus tard) :

« Ils ne l’ont pas osé, ils ne l’ont pas pu, ils n’ont pas voulu le faire. — C’est plus qu’un assassinat que de faire au respect un si violent outrage […] »

La fille s’appelle Goneril et le père, qui est roi, s’appelle Lear. Toute ressemblance …

 

Je cite l'article 4.

""Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l'article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation."""

 

Un souvenir lointain, lorsque je militais, c'est Jean-Marie LE PEN  lui meme qui me l'avait cité.

vivement la suppression des partis politiques et l'érection d'un parti unique.

C'est pour bientôt.

Mais il faudra élire VALLS à l'Elysee.

Editorial du « Monde ». Marine Le Pen l’apprend à ses dépens : on n’efface pas si facilement six décennies de vie politique. L’exclusion de Jean-Marie Le Pen du Front national, décrétée jeudi 20 août par le bureau exécutif du parti d’extrême droite, devait permettre à sa présidente de tourner définitivement la page de l’ère paternelle. Le départ, enfin formalisé, du fondateur du parti, qui en incarne aussi le courant le plus provocateur, visait un double objectif, que poursuit Marine Le Pen depuis dix ans : la dédiabolisation, ou banalisation, du Front national et sa professionnalisation. Sur ces deux fronts, cependant, l’opération a échoué.

Sur le premier point, plusieurs éléments laissent penser que la dédiabolisation demeure une entreprise de façade. Le fait que Jean-Marie Le Pen, qui reste député européen, ne puisse plus désormais s’exprimer au nom du FN ne veut pas dire qu’il cessera de s’exprimer ni que les électeurs cesseront d’associer son nom à celui du parti qu’il a si longtemps dirigé. Son exclusion ne signifie pas non plus que le FN se trouve subitement nettoyé de ses éléments les plus sulfureux ; la présidente du parti conserve ainsi dans son entourage des personnages-clés tels que Frédéric Chatillon, ancien leader du Groupe union défense (GUD), dont le fond idéologique est largement aussi radical que celui de Jean-Marie Le Pen. Elle ne trouve rien à redire au fait que Philippe Vardon, ancien responsable du Bloc identitaire, petit parti à la droite du FN, figure en bonne place sur les listes de sa nièce en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’objectif principal de Mme Le Pen reste le rassemblement de la grande famille de l’extrême droite

En dépit de quelques ouvertures vers l’électorat centriste ou de gauche formulées par Marine Le Pen et Florian Philippot, vice-président du FN, l’objectif principal de Mme Le Pen reste le rassemblement de la grande famille de l’extrême droite. A cette fin, elle prend soin de ponctuer ses discours de références familières aux identitaires, telles que la mise en valeur de certains épisodes de l’histoire de France ou le lien charnel avec la nation. Elle a, sur ce point, été à bonne école : c’est aussi ce que, avant elle, faisait son père.

Sur la professionnalisation du parti, un effort qui tient tant à cœur à sa présidente, la piètre gestion du problème Jean-Marie Le Pen est d’assez mauvais augure. Incapable de faire une lecture correcte des statuts de son propre parti, Mme Le Pen a laissé échapper ce qui aurait dû se régler comme une affaire interne, préférant rejeter sur les médias, qu’elle accuse de favoriser son père, la responsabilité du « système ». La gestion d’une autre affaire embarrassante, celle de l’enquête menée par la justice sur deux structures dirigées par des proches de Marine Le Pen, le microparti Jeanne et la société Riwal, révèle aussi une grande légèreté de la part de la présidente du FN : malgré plusieurs mises en examen dans une affaire qui secoue son parti, Mme Le Pen s’en tient à ses attaques rhétoriques coutumières contre, toujours, « le système » et une justice aux ordres qui ourdit de sombres machinations visant à détruire le Front national.

A son crédit, la présidente du FN peut se targuer du bilan des mairies FN qui, pour l’instant, ne soulèvent pas de conflits majeurs, servent sa stratégie d’enracinement et lui ont permis de bons scores aux élections départementales. Pour le reste, elle est encore loin du but. Et l’éviction brouillonne du père ne suffira pas à l’en rapprocher.

 

This war is in fact easy, uggs outlet several personal root need not have any doubt, absolutely is that second kill, ugg boots even if being that real strenght is the strongest of old three also just resisted a small uggs meeting, connect all ugg have never had already been killed from the opportunities for exploding, this war made cheap ugg boots the first-time exploitation uggs clearance to enforce the law a brigade, however saw to a result still pretty quite cheap ugg boots good."Finishing solving to tell me behind is a , I returned to first."Finish saying cheap ugg boots mixs and then walked, cheap ugg boots to then and uggs bailey button more and more feel the importance of real strenght after arrive at many absolute being mainlands, uggs Classic Tall so a till spare time every moment cheap ugg boots mix of try very hard to of self ugg boots clearancee, fight uggs Roxy Tall for breaking the place of honor absolute being soon, uggs classic cardy but this wishes seems to leave cheap ugg boots to uggs classic short still very far away.Seven day inside, cheap ugg boots mixs again in the wife evaporation in city and handed over to the whole things all uggs classic mini card, chase card very a burst of favour, however card in the mind also very clear, cheap ugg boots uggs bailey button triplet since can the so important affair hand over to himself/herself, that explained cheap ugg boots uggs sheepskin cuff to he or she very trust, so the card starts to do an affair to is also with all one's heart.

uggs bailey button black, uggs bailey button Leopard, uggs bailey button Green, uggs bailey button red, uggs bailey button Dark gray, uggs bailey button sand, uggs bailey button Chocolate, uggs bailey button chestnut, uggs Classic Tall Pink, uggs Classic Tall black, uggs Classic Tall green, uggs Classic Tall red, uggs Classic Tall Dark gray, uggs Classic Tall sand, uggs Classic Tall chestnut, uggs Classic Tall Chocolate, uggs Classic Tall Red Wine, uggs Roxy Tall chestnut, uggs Roxy Tall Chocolate, uggs Roxy Tall sand, uggs Roxy Tall black, uggs Classic cardy black, uggs Classic cardy white, uggs Classic cardy pink, uggs Classic cardy Dark gray, uggs Classic cardy chestnut, uggs Classic cardy Chocolate, uggs Classic short black, uggs Classic short chestnut, uggs Classic short Chocolate, uggs Classic short sand, uggs Classic short green, uggs Classic short red, uggs sheepskin cuff black, uggs sheepskin cuff sand, uggs Classic mini sand, uggs Classic mini Dark gray, uggs Classic mini black, uggs Classic mini chestnut, uggs Classic mini Chocolate, uggs bailey button triplet Dark gray, uggs bailey button triplet chestnut, uggs bailey button triplet Chocolate, uggs bailey button triplet sand, uggs bailey button triplet black, cheap ugg boots, uggs outlet, ugg boots clearance, uggs for women, ugg boots, uggs clearance, uggs, uggs for sale.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA