Feb
24
DOSSIER JUSTICE UNE LETTRE D’EXCUSES DE L’URSSAF

 

 

Ce n’est pas beau  non ?

Voici le texte de la lettre  datée du 18 février courant que j’ai reçue ce matin sous pli recommandé (délirant). C’est l’U.R.S.S.A.F. de MARSEILLE qui m’écrit.

Maitre ,

L’U.R.S.S.A.F. P.A.C.A., par décision du juge de l’exécution du 18 décembre 2014,  a  été condamnée à vous payer la somme de 1.000 € sur le fondement, de l’art. 700 du Code de procédure civile, ainsi qu’aux dépens.

La situation étant à présent régularisée, je vous informe que l’ordre de virement a été donné.

Je vous renouvelle mes excuses pour les désagréments occasionnés.

Je vous prie d’agréer, Maitre, mes salutations distinguées.

 

Inouï, non ?

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

d'une administration de bien vouloir présenter ses excuses même si c'est tardivement !

Quant à l'emploi de la lettre recommandée, on pourrait en rire sauf que les frais de gestion sont ainsi artificiellement augmentés !

Enfin, se faire bloquer ses comptes bancaires pour 10 fois la somme en cause, qui était de 2.500 €, parce que le banquier ne pouvait techniquement pas faire autrement, c'est comment dire, autre chose que du désagrément.

Bon, heureusement, dans mon malheur, le banquier était le CREDIT MUTUEL, dont la conduite a été irréprochable, et compréhensive.

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

Je n'ai pas dit qu'une lettre d'excuses pouvait effacer le comportement de cette administration qui reste à juste titre et bien souvent dénoncé !

...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA