Sep
26
DOSSIER LA CRISE : BIDOUILLAGE AVEUGLEMENT ET MENSONGE INSTITUTIONNEL

De KEYNES à SAINT SIMON.

Voici qu'en en revient aux vieilles méthodes du temps passé, qu'on croyait révolu. On bidouille les chiffres. Il parait que le nombre des chômeurs vient de baisser. Mais comme les bidouilleurs ont un fonds d'honnêteté, ou qu'ils savent qu'il n'y a pas que des gogos dans ce pays, heureusement, ils vous expliquent doctement qu'ils ne savent pas pourquoi.

Il existe donc des fonctionnaires de grande qualité supposée, censés nous fournir des statistiques mathématiquement exactes, qui se déclarent incapables de les expliquer, ce qui veut dire en amont comprendre ce qu'ils écrivent.

Pour autant que je me souvienne de ma jeunesse universitaire et des amis qui, au lieu d'étudier le droit étudiaient eux les sciences économiques, l'étudiant qui aurait l'auteur une telle déclaration en travaux pratiques de statistiques aurait justement été gratifié d'un joli zéro pointé. Comme il n'est pas sur qu'on me comprenne bien (non, c'est vrai, les stat. ça ne se lit pas dans Gala ou Paris Match), c'est au collège en mathématiques celui qui trouve juste avec des calculs faux.

La première vérité est que la France est devenue le pays du mensonge institutionnel. Tout le monde ment à tout le monde et bravo, jusqu'ici, ça marche encore.

La seconde vérité est beaucoup plus grave que cela. Car on ne ment pas par plaisir. On le fait par nécessité.

La nécessité est toute simple. Tous les gouvernants jusqu'ici, tous, et même l'opposition musclée du Front national, ne prétendent surtout pas toucher à LA chose fondamentale qui a ruiné notre pays, et nous amène tous tranquillement dans le mur.

Cette chose fondamentale est la détermination aveugle et folle à ne rien changer au prétendu modèle social français.

On est resté en 1945, qui n'est jamais qu'un accident de l'histoire, on ne veut pas changer.

Tant qu'on n'aura pas tué la sécurité sociale et tout le modèle social qui va avec, la situation continuera de s'aggraver et le mensonge de prospérer.

C'est-à-dire tant qu'on n'aura pas tué KEYNES, et enfin relu SAINT SIMON.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
JB DAGRON
Site: 
http://

plus de 277 000 chômeurs ont été radiés cet été (Le Monde), au train où vont les choses, dans 12 mois ce sera le plein emploi, d'un point de vue statistique s'entend !

Après, ce qui se passe en dehors du ministère, est une autre affaire...

L'annonce d'une baisse du chômage a été surmédiatisée.

Les chiffres, toujours les chiffres ..... auxquels on a toujours fait dire ce qu'on voulait !

Nom: 
JB DAGRON
Site: 
http://

Mauvais genre. Lors de la publication des derniers chiffres du chômage, pour le mois d'août, le nombre très élevé de radiations avait étonné les observateurs, à tel point que ni le gouvernement ni Pole Emploi n'avaient glosé sur ce repli de 1,5%.

Et pour cause : l'opérateur SFR, à qui est sous-traité l'envoi des SMS d'actualisation aux chômeurs, a "rencontré une grave défaillance dans l'acheminement d'une partie des messages de relance" a annoncé ce lundi Pole Emploi. Résultat : la baisse du nombre de chômeurs, estimée dans un premier temps de l'ordre de 50 000 personnes, serait diminuée de moitié (en catégorie A).

"On peut estimer que le nombre de demandeurs d'emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22 000 et 31 000 (soit entre -0,4% et -0,6%) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22 000 et 29 000 (soit entre -0,7% et -0,9%)" précise le communiqué.

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/chomage-baisse-mois-aout-en-partie-imput...

Nom: 
MCD
Site: 
http://

on va l'avaler, cette couloeuvre?

N'a jamais été autant sollicitée.

Elle est d'autant plus efficace que le bon peuple (toutes catégories sociales confondues) ne fait plus aucun effort pour acquérir une information de qualité, ou pour réflechir par lui même.

C'est une banalité que de le rappeler. Prétons seulement l'oreille aux discours tenus dans les salles d'avocats.

Les resultats sont calamiteux pourtant. Une "guerre" en Libye, une autre au Mali, toutes les deux imbéciles et aux conséquences tragiques. En partie pour doper les sondages. Et pas le moindre vrai courage politique. Jusqu'à quand laissera-t-on dilapider le budget de la Sécu?

Ceux qui voyagent un tant soit peu vérifient la piètre opinion des autres sur nos gouvernants. Tartarins ou Don Quichotte au mieux. Le plus souvent des larbins.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA