Feb
26
DOSSIER LA CRISE : GRILLO ET LA DERISION ITALIENNE

Vingt cinq pour cent dans un vote, voilà qui est bien sérieux pour cet humoriste décapant italien qui vient de faire un pied de nez à tout le monde.

Aux dernières nouvelles, il serait populiste, aie, là, c'est grave, enfin aux yeux des mêmes qui :

1. Ont organisé souvent à leur profit personnel la situation actuelle

2. N'oint rien vu venir

3. Se sont bien gardés de démissionner

4. Prétendent conserver le pouvoir et trouver des solutions à des problèmes qu'ils ont créés sans même comprendre pourquoi ils les ont créés.

Jadis un syndic de faillite aujourd'hui très âgé nous disait tout le temps : mais comment voulez -vous qu'un commerçant qui ne sait faire que dans telle activité, qui fait faillite, puisse se redresser le même, avec les mêmes, la même activité, la même façon, de travailler, les mêmes clients, etc.

Mots-clés: 

Commentaires

J'ignore qui est ce quidam évidemment anonyme qui intervient sur mon blog.

Il vient d'écrire que j'étais un peu court.

J'ai fait encore plus court. Je l'ai effacé puremlent et simplement.

Pas d'anonymes inconnus chez moi.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA