Feb
10
DOSSIER LA CRISE : RIFIFI POLITIQUE A MONACO

Les 6.824 électeurs monégasques, autant de sujets de son altesse sérénissime le prince souverain, votent ce jour en principauté pour élire leurs députés, dont le mandat sera de cinq années. Ces députés s'appellent ici des représentants et le parlement, mono camériste, est le Conseil national.

Il parait que l'originalité, cette fois ci, est la présence inattendue d'une liste composée uniquement de croupiers du Casino. Oui, quoi, d'employés de la Société des bains de mer.

Ah bon.

Moi qui n'ai ni les moyens ni l'honneur de fréquenter la principauté, j'ai bien déjeuné un jour à Marseille avec un croupier, par ailleurs conseiller national, que m'avaient fait connaitre le commissaire principal Georges NGUYEN VAN LOC, et un autre regretté (décidemment) ami et client, Serge SIVASLIAN.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA