Jun
21
DOSSIER LA CRISE : COMMENT FINANCER LES UNS SUR LE DOS DES AUTRES ?

 

Voyons, c’est bien un projet actuel dans les cartons de la chancellerie, qui consisterait à faire financer l’aide juridictionnelle, celle versée à certains avocats volontaires pour (mal) rémunérer leur travail, par une super taxe imposée à tous les avocats, eux compris si j’ai bien compris, car elle serait sur le chiffre d’affaires de la profession toute entière. Peut être même d’autres. Les notaires sont furieux.

Bien sur c’est non seulement scandaleux,  mais encore absurde.

C’est comme si on taxait les bénéfices des médecins pour financer la C.M.U. (tiens c’est une idée …),  en attendant de le faire pour couvrir le trou permanent de la sécurité sociale (tiens je croyais que la C.S.G. c’était pour cela).

Nous sommes maintenant  à la veille des vacances et des festivals d’été,  attendus des bourgeois bobo de l’U.M.P. et des socialistes parisiens,  lesquels ne veulent à aucun prix rater celui d’AVIGNON, celui d’AIX et ceux d’ailleurs aussi. On nous annonce donc que nous autres contribuables,  en fait surtout nos enfants et petits enfants qui devront payer plus tard la dette, devons faire cadeau tout de suite  de 22 millions d’euros ou plus pour les intermittents du spectacle.

Monsieur VALLS, vous qui débordez de tant d’idées débiles,  pourquoi n’allez vous plutôt  pas prendre cet argent chez les artistes très riches ?

Faites vite, parce que Catherine DENEUVE vend son château, et que Gérard DEPARDIEU a pris,  lui,  certaines dispositions.

Il ne faudrait pas que seuls les couillons restent à la traine.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA