Jun
30
DOSSIER MARSEILLE : CHRONIQUE DE VIOLENCE ORDINAIRE

Il parait qu'une magistrate parisienne en déplacement ici à MARSEILLE, s'est fait agresser hier ou aujourd'hui, je ne sais pas exactement, à la sortie d'un restaurant de la ville, parce qu'elle refusait de donner de l'argent à son agresseur, lequel l'a donc frappée heureusement et apparemment sans gravité exceptionnelle avec une arme blanche.

BOF.

On en parle uniquement parce que l'agressée est premièrement magistrate et deuxièmement parisienne. Sinon, il n'y aurait pas un mot dans la presse.

RE-BOF.

La Parisienne aurait du écouter Monsieur DALLEST, désormais au frais et au calme à CHAMBERY.

Mots-clés: 

Commentaires

que votre ville risque d'être inscrite non pas au patrimoine mondial de l'humanité mais sur le livre rouge des lieux à éviter absolument !

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Ce qui est incompréhensible , c'est l'incapacité chronique de l'Etat à faire respecter l'ordre public. C'est la même chose en Corse, quel que soit le régime politique du pays depuis 1768.

Quoique nous vivions dans un pays policé et civilisé, en ces deux contrées Marseille et la Corse, c'est comme dans les régions tribales d'Afghanistan, l 'Etat quand il y est présent, il fait du tourisme!

Bien évidemment que non et d'ailleurs vous ne pourriez suivre ce conseil si je vous le donnais !

Il faut que les marseillais qui travaillent se révoltent et exigent que la sécurité soit assurée.

Il y a également des élections municipales en vue et il faut exiger, exiger, exiger encore jusqu'à ne plus avoir de voix !

Je ne vous savais pas défaitiste !

Il n'est jamais trop tard pour écarter les ignorants et les incapables !

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Comme la mort aux cons: Vaste programme!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA