Mar
18
DOSSIER MARSEILLE : LES CORSES SERAIENT ILS DEVENUS DANGEREUX ?

C'est cette question inouïe qu'on est en droit légitime de se poser depuis que la S.N.C.M., dont tout le monde sait ce que j'en pense, a lancé partout en France (j'ai vérifié hier, même en gare de Lyon) une étonnante publicité, racoleuse à souhait, c'est normal, pour inciter les touristes, spécialement continentaux, à venir en vacances cet été dans l'île. On s'y adresse spécialement aux enfants. Jusque là, tout va bien.

Mais, sous le titre « cet été, rien n'empêchera vos enfants de partir en Corse », ils n'ont rien trouvé de mieux que de reproduire, sur la photo, entre les jambes et les pieds d'un enfant, un sujet en plastique, de couleur verte représentant un homme qui a tout d'un un terroriste, genre local, pistolet automatique dans la main droite, sans doute munitions à la ceinture, en position de « halte là ».

Moi qui les aime tant, du moins ceux que je connais, je me pose désormais des questions. Les Corses seraient-ils devenus dangereux ? Ostracistes, racistes même.

Et dire que j'avais fait campagne électorale pour un ami Corse, dont je ne sais plus s'il est encore ami, en proposant de changer mon nom de famille en KUCHUKIANI.

Un sketch de la revue du barreau m'avait même présenté comme le énième faux électeur dans une commune insulaire dont avait parlé en ce temps là le Canard enchainé.

Sérieusement, mais qui est donc le connard auteur de cette publicité débile ?

Débile comme d'ailleurs tout ce qui est débile autour de la S.N.C.M.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA