Jun
26
DOSSIER MARSEILLE : LETTRE DE PORTO

Redevenu député, Renaud MUSELIER, ancien secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, ancien premier adjoint au maire de MARSEILLE, mais battu localement à de grandes choses, s'est vu donner le rôle d'animateur de cette superbe connerie que sera MARSEILLE 2013, capitale européenne de la culture. Le monde va se rouler par terre de rire.

Je l'aime bien MUSELIER. Il est marié à une consoeur charmante. Il est beau gosse. Quand on se rencontre au bistrot, on se tutoie et pourtant je ne suis pas de son bord politique. Pas même coté alcoolique, car je crois qu il ne boit pas.

Il vient de m'écrire comme il a écrit sans doute à tous les confrères pour qu'on l'aide pour réaliser sa mission marseillaise.

Pauvre MUSELIER, enfin pauvre non, associé dans des affaires florissantes, à l'ancien président du Tribunal de commerce lui-même frère du mari de Madame le ministre des finances, peut être prochainement directrice du F.M.I. Ancienne de sciences po AIX comme moi. Tous mes voeux à Madame Christine LAGARDE.

Bon, on s'en fiche (bien que MUSELIER ait été aussi le neveu de la dernière reine d'Albanie).

Revenons à MARSEILLE.

Non à PORTO, d'où j'écris.

Les grands hôtels de la ville (je ne vais pas dans les petits) ont coutume d'offrir à leurs clients, lors de la réception, un verre de porto rouge. Logique.

Sympathique. Je ne sais pas si on le fera à 50 km d'ici à GUIMARAES, ancienne capitale du Portugal, petite ville charmante, deux étoiles au Michelin vert, qui sera la capitale européenne de la culture en 2012.

Pour MARSEILLE 2013, j'ai une idée. Voici une suggestion. Que les hôteliers de notre ville (ou RICARD ou CASA) offrent un pastis RICARD ou un CASA (nous sommes la première ville corse du monde) aux clients.

Oui, MOS sieur comme aurait dit RAIMU, le pastis c'est de la culture.

C'est autre chose que l'organisation d'une exposition de robes d'avocats (il parait que ce doit etre la participation de l'ordre à ces festivités de 2013)

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA