Dec
30
DOSSIER MARSEILLE : SUGGESTIONS ECONONOMIQUES POUR LA CULTURE CAPITALE EN 2013

L'édition d'il y a quarante huit heures de La VANGUARDIA, le grand quotidien de BARCELONE, encore heureusement écrit en castillan, parle longuement de l'année de la culture en 2012.

Deux villes européennes ont été désignées, MARIBOR, en Slovénie (donc la culture par le ski) et GUIMARAES, dans le nord du Portugal.

Au delà de PORTO, pas loin, de BRAGA. Vaguement capitale historique. Je ne connais pas MARIBOR, mais je connais GUIMARAES. 160.000 habitants. A part du H.L.M., un centre ville petit, avec quelques jolis bâtiments anciens. Pas de quoi faire un flan cependant. Mais n'est-ce pas, il en faut pour tous les gouts.

Seulement voilà, on n'a plus d'argent pour construire un auditorium, ou des salles de réunion, de spectacle, de manifestations, de ceci ou de cela.

Alors, le journaliste (espagnol) de La VANGUARDIA se régale (on sait que les Espagnols considèrent les Portugais comme des petits) et explique la solution trouvée localement.

Il n'y aura pas moins de 30 concerts de musique donnés à l'occasion de cette célébration exceptionnelle. Ils le seront dans 30 habitations individuelles, autrement dit par des formations musicales toutes petites et surtout chez l'habitant. Et on pourra être invité donc chez l'habitant pour les entendre. Je suppose qu'on n'a pas prévu de foules immenses.

Voici Mesdames et Messieurs de la culture confidentielle et économique. Comme il se doit par les temps actuels.

Une suggestion pour MARSEILLE en 2013. Il n'y a plus qu'à trouver les volontaires.

Commentaires

nous entretenir du concert que vous ne manquerez pas d'organiser chez vous !

Moi, je n'organiserai aucun concert.

Mais si la ville m'envoyait un orchestre de chambre, j'ai une grande maison et un grand jardin, on pourrait inviter des amis dont vous.

L'idéal, c'est le concert symphonique, mais c'est plus cher, et la taille de mon jardin ne permettrait pas.

Je signale que l'ordre des avocats au barreau de Marseille a mis en place une commission spéciale pour Marseille 2013, dont non seulement je suis exclu, mais j'ai l'habitude, mais qui encore ne répond pas à ma proposition de célébrer le seul grand juriste par ailleurs avocat qu'ait jamais eu cette ville: je veux parler d'EMERIGON, littéralement inventeur mondial de l'assurance maritime, à la fin du 18ème siècle.

Il conviendrait qu'on comprenne enfin qu'il est ridicule d'écarter celles et ceux qui sont susceptibles d'apporter de bonnes idées au seul prétexte qu'ils ne versent pas dans le "politiquement correct" !

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

La seule et unique solution c'est de mettre tout de suite un terme à ces âneries de "Capitale européenne" qui feraient rire mon cheval!

On ne sait pas ce que c'est que l'Europe, on ne sait pas ce que c'est que la culture (surtout ici où en dehors du foot c'est le degré zéro de la vie sur terre, du branleman végétatif), et on sait encore moins ce que c'est que la "culture européenne". Ou plutôt, on ne le sait que trop bien!

A la rigueur, faisons un colloque à la con pour définir les termes du débat, ça coûtera toujours moins cher (sauf à inviter BHL, évidemment). Ce colloque bien pensant, conclura à rien du tout, ce qui revient très exactement au programme qu'on nous promet. Du vent!

La seule réponse, de toute manière on la connaît et on la redoute!... La culture européenne, c'est le christianisme. Mais le dire est aujourd'hui un crime, au même titre que nier la Shoa ou se dire hostile à l'islam intégriste. C'est interdit de le dire, Verboten, Raus!

La "culture européenne" était mon thème de recherches lorsque j'ai fait ma session régionale à l'IHEDN. la réponse avait été la même, sauf à dire que la culture européenne n'existe pas. (c'était les deux conclusions que 97 auditeurs avaient suggéré, nous étions très avant-gardiste puisque c'était en 2004).

Plus concrètement, Marseille est au bord de la banqueroute et nous avec.

Nos brillantes élites ont gaspillé notre argent sans vergogne, se sont assurés leurs prébendes jusqu'à leur mort et de toute façon... ne fréquentent pas la culture marseillaise. Vous imaginez Guerrini à la "Bodega"? Très franchement, on se fout vraiment du monde dans cette ville!

C'est une ville avec zéro culture. Tout ici s'appauvrit, se fane et finit en crotte de chien sur un trottoir (ou en crachat débectant selon les quartiers).

C'est la crise, le bord de l'abîme et il parait que ce n'est que le haut de l'iceberg. On ne nous promet que des impôts et des taxes supplémentaires, le chômage n'a jamais été si haut, la moitié du monde est en guerre ou en révolution, c'est l'horreur absolue partout et on va encore dépenser des milliards pour des trucs aussi lamentables que stupides pour amuser la galerie et faire croire qu'il y a une culture européenne susceptible de fédérer des individus qui ne cherchent que des motifs pour se mettre sur la tronche!

S T O P!

Promis juré, vous viendrez à la maison, j'aurais installé la chaine hi-fi dans le jardin, et on vous sdervira à diner en musique. Ca va comme çà ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA