Nov
17
DOSSIER NAVISTA : 102.000.000 €

Notre excellent confrère Etienne BLANC, député de l'Ain, membre de la commission des lois, maire de Divonne les Bains, avocat là-bas, remarque ceci à l'Assemblée nationale, le 2 novembre 2010.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'évoquerai pour commencer les moyens humains, qui constituent la première réponse au retard et à l'encombrement de nos juridictions. Plusieurs de nos collègues ont rappelé la création plus que significative de 399 emplois de greffiers cette année. C'est en tout cas une réponse aux demandes récurrentes des magistrats, des directeurs de greffe et de l'ensemble de leurs collaborateurs. Jusqu'en 2010, le ratio entre le nombre de magistrats et celui de fonctionnaires judiciaires était passé sous le seuil de 2,5 : 2,45 précisément ; or le seuil de 2,5 sera franchi en 2011. Ce ratio devra continuer de progresser dans les années à venir.

Dans un deuxième temps, on constatera l'effort considérable de modernisation de la gestion, tant des procédures civiles que pénales, par la dématérialisation et l'informatisation des chaînes pénales et civiles. L'affectation d'une somme de 102 millions d'euros à ces politiques d'informatisation et de dématérialisation constitue une réponse solide et adaptée : solide pour le système Portalis, davantage encore pour le système Cassiopée qui, voilà quelques semaines, s'est étendu au tribunal de grande instance de Lyon. La commission des lois tente aujourd'hui d'évaluer ce système qui s'est heurté à quelques difficultés lors de sa mise en place mais dont nous pouvons désormais constater l'efficacité grâce à un renforcement des crédits, à un changement d'opérateur, à une mobilisation de l'ensemble des services de la chancellerie.

Les Français raffolent des plans machins, ou truc.

On a ainsi notamment Bison futé, les plans-catastrophe de toutes les couleurs, et tous autres systèmes aux noms plus ou moins farfelus Pour la justice, c'est PORTALIS, CASSIOPEE, toutes choses parfaitement inconnues de l'immense majorité des praticiens, mais dont on sait qu'elles vont couter 102.000.000 € qui ne seront pas perdus pour tout le monde.

PORTALIS j'aimerais bien savoir à quelle sauce ce natif de SAINT CYR SUR MER (entre MARSEILLE et TOULON), qui fit ses humanités à ce qui est aujourd'hui le Lycée THIERS de MARSEILLE, puis son droit à AIX EN PROVENCE, avocat en cette ville, et évidemment essentiel auteur du Code NAPOLEON sera mangé.

Et pourquoi pas un système MIRABEAU ?

Moi, KUCHUKIAN, j'avais voté pour le système JANSOLIN MATTEI .

Mais il n'était pas assez cher. Alors on l'a envoyé dans un coin, enfin pour l'instant.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA