Jun
25
DOSSIER NUMERIQUE : BENSOUSSAN C. HATTAB ?

Je relis ahuri le compte rendu du 19 juin courant dans le journal électronique ACTUEL-AVOCAT.

On vous y explique doctement qu'il faut encore attendre le rapport de notre confrère BENSOUSSAN.

Mais, on vous le dit en première mondiale, vous allez être épatés de l'information, qu' il serait question d'appliquer à la place de NAVISTA obligatoire qui subsisterait pour ceux qui le voudraient encore, un système moins couteux, plus agile (c'est mignon), tout aussi robuste et opérationnel, dupliquant le système parisien actuel. Ce système nouveau simplifié pourrait sans problème cohabiter avec l'ancien.

Surtout, il faudrait attendre 2014, c'est--à-dire la fin des contrats passés avec NAVISTA (que personne j'entends le vulgum pecus) n'a jamais lus.

Plusieurs observations.

1. Si vous vous proposez de trouver cette solution, je vous dis bravo. Ah oui, bravo. Sauf que ce que vous dites là, vous l'avez compris avant tous les autres et avant les JANSOLIN, MATTEI et KUCHUKIAN, puis et surtout HATTAB. Ces quatre-là l'ont écrit bien avant vous il y a deux ans maintenant. Mais qui parle encore du rapport HATTAB ?

2. Finalement, le combat de certains dont je me flatte d'être au barreau de MARSEILLE, et moi je suis désormais poursuivi disciplinairement pour avoir protesté trop vivement contre la duplicité de l'inaction, aura servi tout au plus à arriver à une solution finale pratique parfaitement idiote. Qui aura permis au cocontractant du C.N.B. de faire beaucoup d'argent sur notre dos.

3. Imaginez maintenant un poste de télévision. Un premier modèle nécessite obligatoirement une antenne pour avoir image et son. L'autre n'en n'a pas besoin. Navista, c'est le premier, Paris (et le projet marseillais qu'on a tué), c'est le second.

4. Alors on vous dit ceci. Grand progrès. Désormais enfin en 2014, le modèle sans antenne recevra enfin l'image et le son, mais vous pourrez bien entendu utiliser encore le modèle avec antenne. C'est là un propos destiné à des demeurés mentaux. C'est le même (le patron de Navista est un ancien du minitel) qui a fait croire à quelques gogos que le minitel pourrait coexister avec Internet

5. Spécialement de ceux de Marseille : il ne faut jamais avoir raison avant les autres.

6. Il parait que Navista est un succès : tu parles d'un succès. Le boitier est obligatoire pour accéder à la cour d'appel avec laquelle la communication électronique par lui est obligatoire. C'est donc cela ou rien du tout.

7. Finalement, de qui vous moquez vous ? De tous les avocats de province.

8. Je suppose que quelque part, Monsieur HATTAB doit suivre vaguement cette histoire. Il doit se marrer. Sur le compte collectif des avocats.

9. Vous avez bien raison, Monsieur HATTAB. Vous étiez trop fort pour le niveau courant des confrères.

Commentaires

il paraît que la carte bleue est un succés pour pouvoir payer sans chèque ni espèces, de même qu'il se murmure que le bac est un succés pour entrer à la fac...

Et on les paye en légion d'Honneur pour raconter des bêtises pareilles ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA