Jul
18
DOSSIER NUMERIQUE : IL NE FAUT SURTOUT PAS PUBLIER SES COMPTES

On a en mémoire mon feuilleton à propos de la non publication des comptes sociaux de NAVISTA et CERTEUROPE.

Voici ce que m'écrit le président du Tribunal de commerce de Paris le 8 juillet.

C'est tout simple.

Personne ne fait rien et ne réagit.

Le Tribunal ne s'intéresse à la non publication des comptes sociaux que si un tiers engage une procédure en référé.

C'est une façon superbe d'enterrer le problème et les textes que j'ai cités.

Quant au parquet, vous avez compris, il s'en fout.

Et pourtant, il y a une infraction pénale.

Mais, une fois encore, on s'en fout.

Et dire que pendant des années, on nous a rebattu les oreilles avec la prévention des entreprises devant les tribunaux de commerce.

Foutaise, vous dis-je.

Commentaires

est certes originale mais elle n'est que la sienne.

Vous avez parfaitement raison et c'est d'autant plus condamnable !

Personne.

Tout le monde s'en fout.

Vous avez attiré l'attention de nombreux visiteurs sur cette anomalie que vous avez condamnée.

Quant à secouer la torpeur des uns et des autres, c'est difficile !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA