Apr
27
DOSSIER NUMERIQUE : L'ECRASEMENT DE LIGNE ET LA TRAHISON

Je suis client de FREE. La liaison correspondante qui se fait par une ligne téléphonique dédiée à mon cabinet est actuellement interrompue, depuis trois jours ce matin, à la suite d'un problème technique de FREE, reconnu par elle. Dans un message écrit, on m'explique que ça peut durer encore quelques jours.

Par la force des choses, parce que la chancellerie a favorisé le barreau de Paris en la dispensant du boitier Navista, et que le Conseil national des barreaux a favorisé le barreau de Paris en le dispensant du boitier Navista, alors que le Conseil d'Etat ne statue pas sur le recours contre la convention inique qui privilégie le barreau de Paris en imposant ce boitier inutile à tous les autres avocats de France, tandis que l'Autorité de la concurrence roupille sur mon recours en rupture de l'équilibre économique entre avocats

Contraint et forcé, à mon corps défendant, j'ai finalement dû prendre l'abonnement du boitier Navista.

Ce système à la con exige une affectation spéciale sur une liaison Internet déterminée.

Donc, vous avez compris que je ne peux plus pour l'instant travailler en numérique notamment avec la Cour d'appel.

J'attends donc le bon vouloir de FREE.

Je viens de prendre un deuxième abonnement Internet avec ORANGE, sur une autre ligne téléphonique pour le cas où un tel problème surviendrait dans le futur lorsque FREE sera rétablie. Le principe d'AIRBUS, deux réseaux informatiques différents.

Pour autant, le problème du boitier NAVISTA n'est pas résolu, sans à rechanger tous les paramètres, ce qui est une usine à gaz à remonter.

L'ordre des avocats au barreau de MARSEILLE, son bâtonnier Jérôme GAVAUDAN, lui membre du Conseil national des barreaux, sont des traitres à notre barreau, par leur incapacité à régler cette question du numérique et leur incompétence crasse. Le barreau de Paris a bien trouvé la solution, lui.

Le bâtonnier en particulier, dont je dénonce publiquement l'incompétence coupable, lui qui ne recherche que les honneurs futiles.

Car dans la situation actuelle, je n'ai plus qu'à utiliser le système de dépannage qui a été voulu comme du bricolage faute de mieux par le bâtonnier Dominique MATTEI son prédécesseur sur les conseils de mon ami Jacques JANSOLIN. Aller lorsqu'elle est ouverte à la bibliothèque de l'ordre (heureusement, c'est en face de mon cabinet) pour utiliser des ordinateurs vieux de dix ans et bidouiller ma connexion avec le R.P.V.A. Seulement les jours ouvrables.

Dire que si je n'étais pas tenu au boitier Navista comme les parisiens, certes ma ligne Internet FREE serait actuellement indisponible, mais je pourrais me connecter de n'importe quel autre point de raccordement. Y compris dans le réseau public FREE.

Je me répète pour être bien clair : le bâtonnier et tout le conseil de l'ordre du barreau de Marseille sont des traitres aux intérêts de notre barreau, par leur inaction coupable permanente dans l'affaire de l'obligation d'utiliser le boitier Navista.

Inlassablement, je rappelle l'art. 18.

Commentaires

mais encore correct.

Il est exact que nous n'avons rigoureusement aucune information quant à l'adoption prioritaire et ultra rapide d'un système équivalent à celui de Paris.

Quand on songe que, pour équiper quelques 30.000 avocats en clés (ceux qui ne l'avaient pas encore au 1 janvier 2012) il a fallu 4 mois et toutes ne sont pas arrivées...

Tu claques des doigts, tu appelles un fournisseur à Taïwan et t'es livré en une semaine...

Y a trop de vieux et d'anciens bâtonniers au CNB : ils ne comprennent rien à la technique de la même manière qu'il doit y avoir 30 ans qu'ils n'ont pas rempli, eux-même (sauf régine) un dossier d'AJ.

si vous étiez parisien, vous pourriez vous connecter sur FreeWifi ....... ou encore avec un modem 3G

quand donc laissera-t-on ce système de boitier imbécile, alors qu'une connexion en https : user+ mot de passe est largement suffisante pour la sécurité de nos échanges hautement confidentiels ......

et quand ce n'est pas le boitier qui crame (mésaventure arrivée à Maître Mô récemment) ....

ou encore le boitier qui entre en conflit avec votre configuration réseau ......

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Nous sommes vraiment de sacrés benets. Tous !

Rapport Hattab : Juin 2010. Deux ans.

Nouvelle mandature : Janvier 2012 soit 5 mois.

Censure blogosphère : toujours la !

Plateforme e barreau : la messagerie est affligeante. L'ergonomie est digne d'un gamin qui se fait les dents sur 53000 avocats

Linux : nada.

Et j'en passe.

Pitoyable........

Une mise au point de ce billet a été placée sur mon blog le 25 juin 2012

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA