Feb
25
DOSSIER NUMERIQUE : MESSAGE DE B.K. à N.K.M. GROSSE TETE

C'est pareil à chacune grande élection, avec la position des questions, sauf que ce n'est heureusement pas celle de la cour d'assises encore que quelquefois les conséquences soient aussi graves.

Voici qu'on a posé sur l'antenne d'EUROPE 1 la question à Madame Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (N.K.M.) du prix du ticket de métro. Elle s'est vautrée dans la réponse en annonçant plus de 4 euros, alors qu'on n'est à Paris à 1,70 euro; (je ne sais pas à Marseille, parce que je paie par carte, mais j'aurais répondu autour de 1,50 euro;).

Ce qui est embêtant voyez-vous est que la réponse émane d'une très grosse tête, avec un nom illustre et des diplômes en veux-tu en voilà, laquelle grosse tête s'est récemment moquée à la télévision de Marine LE PEN (M.L.P.) en prétendant qu'elle ne savait pas compter. L'autre (je parle de Marine LE PEN) a dû la remettre vertement à sa place, mais dans le paysage traditionnel, N.K.M. comme on l'appelle était censée clouer le bec de la blonde bêtasse raciste M.L.P. Pardon Madame LE PEN, je décris la scène.

Ca marche encore sur les imbéciles, dont le comptage exact et public sera fait prochainement.

Les commentaires de B.K. sur le sujet - tant qu'à faire dans l'initiale, allons-y- sont que N.K.M. a été le secrétaire d'Etat au numérique, puis son ministre, le tout dans une enveloppe globale de l'écologie, jusqu'à ces derniers jours.

Où vient de prendre la fonction de porte-parole du président sortant ce dernier ayant fait rattacher le ministère idoine au premier ministre.

1. C'est une bonne chose, ainsi N.K.M. va pouvoir apprendre à calculer au niveau de l'école élémentaire que son statut de polytechnicienne lui a fait oublier,

2. Moi, je serais à la place du président sortant, je serais un peu inquiet. Avec une porte-parole de ce genre, méfi comme on dit à Marseille,

3. Oui parce que le numérique, c'était jusqu'ici N.K.M. Nous autres avocats de province, on a bien vu comment les pouvoirs publics traitent la matière en imposant le boitier Navista aux uns sans aucune raison technique valable notamment de pseudo sécurité, alors que les avocats parisiens en sont légitiment dispensés. Alors qu'au Conseil d'Etat, à la Cour de cassation, au Conseil constitutionnel, à la Cour européenne de justice de Luxembourg, et dans toutes les juridictions américaines du nord - y compris la Cour suprême du Texas (moi je n'ai pas les moyens du ministre pour parcourir le monde en avion, et mon métro dont je paie le ticket certes moins cher que 4 € ne m'amène pas bien loin)- on n'a pas besoin de ce machin-là. Dites-moi N.K.M., êtes-vous bien sure de vos compétentes et de votre neutralité sur ce coup ?

4. Une dernière : maintenant que l'écologie change de mains, je suppose que politiquement on va essayer d'écraser l'affaire des marchés publics de fournitures de prestations juridiques à Marseille. C'est juste au moment où je fais faire un cheval de bataille de la question des marchés publics de fournitures de services juridiques.

5. Et une autre encore : dès lors qu'on voudra bien alimenter copieusement mon cabinet professionnel dont l'adresse est ici connue de dossiers de collectivités publiques, je promets d'être sage comme une image. Allez, envoyez.

Commentaires

Nom: 
alexia
Site: 
http://

Elle me fait penser à Marie-Antoinette, "ils n'ont plus de pain? qu'ils mangent de la brioche!"

Quoiqu'on devrait peut-être réviser le prix du ticket de métro, en fonction d'étude comme celle-ci par exemple?

http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2012/02/12_ligne_r...

Pendant que les nantis, amis socialistes et U.M.P. bonjour, mangent de la brioche, on refuse leur pain quotidien aux autres.

Je refuse d'en etre et vais me révolter.

c'est que ces gens sont tellement éloigné des réalités qu'ils pensent que 4 € soit un prix normal (et supportable) pour un ticket de métro...

Hors abonnement, ça ferait du 8 x 22 jours ouvrables, soit 176 € par mois de métro...

Faut-il être stupide.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA