Aug
30
DOSSIER NUMERIQUE: APPEL AUX BATONNIERS ET AUX CONFRERES

Puisque le barreau de PARIS est prêt à accepter tous les confrères de province sur son remarquable système de communication électronique avec les juridictions, hors boitier Navista,

J'appelle tous les batonniers de France à demander l'inscription de leurs barreaux au système parisien, et tous plus généralement tous les confrères concernés à faire de meme.

Voici déjà ce que j'ai écrit ce matin à mon propre batonnier.

Suivant la célèbre formule de Georges DANTON, "de l'audace, encore de l'audace toujours de l'audace". Il ajoutait "et la patrie est sauvée'. Ici, nous nous sauverons et sauverons la profession de Navista.

Commentaires

Et pourquoi Nicolas, analyse bien.

Je ne dis du mal de personne, tout le monde est ici mon ami.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Meme le C.N.B. qui m'héberge, et je ne dis surtout pas de mal de Navista.

Plus soft que moi (je t'assure, je me suis forcé), tu meurs.

Etes-vous bien certain d'être lu par tous les Bâtonniers de France ?

Bien sur que non.

Pourtant, ils devraient lire notre blogosphère et y intervenir.

Il y a un coté gaullien dans ma démarche. Vous savez le 18 juin, il n'y avait pas grand monde à écouter la B.B.C.

D'accord avec vous sur le fait qu'il ne faut pas attendre pour agir que tous les indolents se réveillent !

Quant aux bâtonniers en exercice, tiennent-ils seulement un blog sur le site de leur Ordre ?

Quelquefois, c'est prévu mais l'emplacement reste désespérément vide !

il a dit aussi : "on n'emporte pas la Patrie à la semelle de ses souliers...".

C'est pour ça que nos Bâtonniers préfèrent généralement se déchausser.

Alors, on demande oui ou non à s'accrocher à l'informatique de Paris ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA