May
25
DOSSIER NUMERIQUE: LA NAVISTACROSS

La réalité dépasse toujours la fiction.

Un excellent ami avocat marseillais qui ne veut pas communiquer par son nom sur ce blog mais écrit sous le pseudo sympathique de il dottore a imaginé avec moi ces jours-ci les noms d'ordres qu'on pourrait donner aux avocats résignés à utiliser le boiter Navista.

Un attire l'attention, c'est vrai, c'est la NAVISTACROSS.

L'ennui, c'est qu'il faudrait faire des NAVISTACROSS de différents classes.

Je crois que les choses se mettent en place. Je vois au bureau, des tas de clés US.B. traînent partout.

Alors, ma clé CERTEUROPE à moi, avec un code secret à six chiffres, celle qui m'a été délivrée par mon ordre au temps où nous nous battions pour accéder au système par un seul boiter mutualisé avec des clés pour chaque avocat puisqu'on ne pouvait guère faire autrement, ma clé CERTEUROPE est attachée à un grand ruban rouge, pour ne pas la confondre.

Soit dit au passage, ma fille trop jeune avocate, n'a pas le droit à cette clé. Sophie, il faut la réclamer, toi aussi tu auras ton ruban. Courage mon petit. L'avenir est devant toi. Mais ton papa est gentil, il te prête sa clé. Ne dis le code à personne, promis ?

Question classes. Mais c'est tout trouvé. On apprend maintenant sur les sites amis (KERDREBEZ - DE MONBRYNES) qu'il existe plusieurs modèles différentes de clés en circulation.

Voilà donc les classes. Moi, pour le prix que je n'ai pas payé, on a du me passer une clé de troisième classe. Mais d'autres ailleurs doivent avoir des clés de première et de deuxième classe.

Je demande ici, solennellement, qu'on nous précise bien la valeur des classes, et qu'on nous dise la couleur des rubans.

Oui, parce que moi j'ai pris un ruban rouge qui trainait sur une boite de chocolats. Mais, ce n'est peut être pas la bonne couleur. Il doit traîner au bureau des rubans orange de chez HERMES (et oui, que voulez-vous, on se fait de petits extra).

Orange, c'est moins que rouge?. Je vais changer le ruban. Il sera orange, mais HERMES.

Qu'est ce que c'est bien l'informatique au barreau.

Commentaires

dans les décorations sont souvent matérialisées par les rayures sur les rubans...

Y a des rubans rayés différemment chez Hermès ?

Je ne suis pas un gros client d'HERMES, et j'ai meme un procès intéressant en matière de délivrance dans la vente encore en cours contre cette société.

Je ne tiens donc pas particulièrement au ruban des paquets cadeau d'HERMES. Mais la couleur, j'aime bien.

Pour les rayures, on doit pouvoir créer au C.N.B. un groupe d'études. Ils adorent ça là haut. Une foultitude de batonniers sont déjà candidats à la présidence.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Je plaidais ce matin à Toulon et de nombreux confrères m'ont confirmé que Navista ne fonctionnait pas du tout et qu'ils étaient tous très mécontents. J'ai observé qu'ils étaient très attentifs à ce que nous faisions à Marseille.

Nom: 
Babonneau
Site: 
http://

Monsieur,

Comme je l'ai également dit à M. Jansolin, si cela vous intéresse, vous pouvez poser une question à M. Guerrini, en charge du déploiement RPVA au CNB, par le biais de notre rubrique "L'invité de la semaine". Vous avez jusqu'à demain soir. Ensuite, il y répondra.

Marine Babonneau

actuel-avocat.fr

Madame,

Je ne réponds pas à des anonymes.

Ni à Monsieur GUERRINI.

Qu'il vienne donc sur notre blog.

Nous n'appartenons pas au meme monde, et ne jouons pas dans la meme cour. Moi je ne connais désormais que le Conseil d'Etat et l'Autorité de la concurrence.

Je ne vous salue pas Madame que je ne connais pas. Quant au journal Actuel, j'ai déjà dit le mal que j'en pensais.

Le Monde à la rigueur...

on s'en tape un peu de savoir que Nathalie Merdoncu-Boutagnolle est passée de KLMPF à HGTFM...

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Oh non alors, je n'en n'ai rien à foutre.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Je propose de nommer quelques récipiendaires à la seconde classe de la NavistaCross.

Est plus sérieuse et grave qu'il y parait ici.

Il s'est préparé déjà plusieurs modèles différents de clés, avec des fonctions plus ou moins importantes. On a ça sur le site Internet de CERTEUROPE, mais aussi sur celui extremement brillant du barreau de PARIS.

Pendant que nous en sommes à discuter en province sur cette connerie de boitier NAVISTA, les Parisiens ont si j'ai bien compris non seulement supprimé ce machin là, mais aussi la clé telle que nous pouvons l'avoir ici. Ils sont passés à plus et à mieux.

Pendant ce temps là, les avocats marseillais que nous (on était trois) avons essayé de sortir de leur torpeur déférente attendent que le conseil de l'ordre qui n'y comprend absolument rien fasse quelque chose.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA