Apr
13
DOSSIER NUMERIQUE L’INCOMPETENCE DE LA C.N.B.F. ET DES AUTRES D’AILLEURS

 

Comme tous les confrères, j’ai reçu ce matin une lettre circulaire m’annonçant que désormais il faut payer la C.N.B.F. par voie télématique.

Bien sûr, je ne le fais pas volontiers, puisque tout le monde sait bien que je suis sans doute le seul avocat de France à contester devoir lui payer des cotisations, dès lors que je suis retraité actif, et que mes cotisations n’ouvrent aucun droit nouveau. Nous sommes à nouveau au Conseil d’Etat et aussi au Tribunal de grande instance de Paris, et aussi à la Cour d’appel de Paris.

Ce matin, je reçois par la Poste  un avis de paiement de la contribution équivalente  due pour les droits de plaidoirie. Celle-là ne parait pas dans le périmètre de ma contestation, non je vais payer.

Alors, je m’inscris suivant les indications destinées à Internet qu’on m’a communiquées. Je crée mon mot de passe. Etc.

Ça ne marche pas ce matin.

J’essaie ce soir et j’ai le message suivant : « site en maintenance ».

On a encore du faire appel à des informaticiens au rabais.

On verra  donc dans quelques jours …

Mots-clés: 

Commentaires

Moi ça marche parfaitement.

C'est avec l'URSSAF que je n'arrive pas à payer en ligne..... Une URSSAF qui vient encore de m'envoyer un courrier quasiment menaçant car je refuse d'adhérer au prélèvement automatique....

Ce qui m'a valu de leur envoyer une aussi belle lettre de réitératif refus avec tout le bien que je pense de cet organisme scélérat.

14 AVRIL. Hier non.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA