Dec
17
DOSSIER NUMERIQUE LA PREMIERE BONNE NOUVELLE DEPUIS LE DEPART DE CETTE AFFAIRE

 

Qu’est que c’est que cette histoire ce soir dans un communiqué du C.N.B. Il écrit en effet :

Dès que la solution VPN TLS sera en place, les avocats actuellement connectés à e-barreau via le boitier Navista pourront désormais à l’échéance de leur contrat :

-Soit poursuivre une relation contractuelle directement avec Navista, avec son boitier « historique » - ils ont de ces mots au C.N.B.-

-Soit s’équiper d’un nouveau système VPN (on imagine les confrères enfin  libérés du boitier payant Navista qui vont aller en installer un autre d’une autre marque, alors qu’ils sont libres de faire autrement et gratuitement : le C.N.B. nous manque singulièrement ici de respect et nous prend pour des crétins goitreux.

-Soit se connecter à e-barreau via le VPN de SFR Business Team fourni gratuitement à tous les avocats.

Bon on avance enfin.

Je sais qu’on me lit puisqu’on me poursuit quand je déplais.

Alors je dis ceci : moi je veux la 3ème solution, et j’imagine que 99 % des confrères de province diront comme moi. On n’est pas dingues. Je vous assure.

Sauf que personne ne nous dit actuellement  quand  ce sera.

Et puis je ne veux pas attendre l’échéance du contrat. Au juste c’est quand l’échéance d’un contrat imposé quand il n’y a pas d’autre alternative. C’est le délai raisonnable et bien  avant la Saint Ginglin que nous fêterons le 1er novembre 2015.

Je rappelle  en conclusion que je suis en contentieux judiciaire contre le C.N.B. devant la Cour d’appel d’AIX EN PROVENCE pour une audience de février prochain.

Il serait raisonnable pour le C.N.B. d’être plus explicite.

J’aimerais en effet démontrer à la Cour d’appel d’Aix que la force des recours a fait plier le C.N.B. sur Navista, comme grâce aussi à Nathalie,  nous avons réussi à le faire plier devant la Cour d’appel de Paris dans l’affaire de la blogosphère.

Nathalie, je vous embrasse.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA