Nov
29
DOSSIER NUMERIQUE LES AUTO DAFE DES TEMPS MODERNES

 

 

L’inquisition officiellement disparue depuis quelque temps déjà, on s’était arrêtés aux destructions massives de livres,  sous le régi nazi.

Voici qu’on a appris que le bâtonnier Untel du barreau de Machin (une bien jolie ville, mais avec des élus sévères) a décidé solennellement de détruire les clés U.S.B. du R.P.V.A.

Cette information est à analyser en deux sens contraires :

1°. Ou bien, le susdit quidam ne veut plus d’entrave à l’accès libre et gratuit aux données numérisées des services judiciaires pour les procédures en cours. Et alors, il mérite notre appui.

Mais j’ai des doutes, car je n’ai pas lu qu’il se soit attaqué aussi aux boitiers Navista (car je vous ai dit que c’était le barreau de Machin, pas celui de Paris). 

2°. Ou bien, le susdit est totalement hermétique à l’informatique et à la communication numérique. Il est alors regrettable qu’au lieu de vanter la transmission par fumées,  comme chez les Amérindiens, il procède comme les nazis du temps jadis avec les livres.

Je crains que ce soit donc la deuxième solution. Aurais-je alors le droit de dire « le con ».

Il est vrai que pas très loin de la ville de Machin, il y a un maire  de la ville de Truc, qui coté nazis, a eu quelques problèmes.

Que voulez-vous ma bonne dame, ils sont partout, partout.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA