Dec
19
DOSSIER NUMERIQUE UN COUP DE CHAPEAU AU BUREAU DE LA PUBLICITE FONCIERE DE DRAGUIGNAN

 

Et à d’autres ans doute que je ne connais pas. Mais j’ai des circonstances en effet  d’être un avocat de banques ou d’institutionnels qui,  eux ont sans doute plus souvent le contact avec les bureaux de la publicité financière jadis conservation des hypothèques.

C’est ainsi, mon nom de famille peut être ? L’atavisme, la prédétermination, etc. Allez savoir, hein ?

Bon cela dit, je suis excellent en contentieux bancaire et redoutable dans la matière des faillites. Avis aux amateurs, les SOCIETE GENERALE, B.N.P. PARIBAS, CREDIT LYONNAIS, BANQUE POPULAIRE, CREDIT MUTUEL, etc.  puisque je suis également redoutable sur la question du démarchage (c’est l’avis du Conseil d’Etat)

Bon, les autre clients  qui me restent et il m’en reste, je vous assure,  bénéficient donc des avancées que je découvre et fais connaitre.

Une petite chose, mais bonne nouvelle dans le bon sens, celui de l’intelligence de l’administration française.

Tous les praticiens qui connaissent la matière ont découvert que les services du ministère des finances ont mis en ligne de nouveaux imprimés pour commander états et documents. Leur particularité est que désormais on vous demande en plus de votre nom et de votre adresse postale votre adresse de courrier électronique.

C’est ce matin seulement que j’ai compris le pourquoi de la chose, lorsque le chef du bureau de Draguignan m’a retourné une réquisition ancien module en me priant d’en établir une nouveau modèle, avec mon adresse de courrier électronique dessus.

Sauf que désormais, il y a deux tarifs.

Si vous voulez des photocopies et un envoi par la Poste, c’est quelques euros comme avant pour le cout matériel de l’envoi (comme auparavant). Et alors bonjour la Poste…

Mais si vous voulez un envoi numérique, vous ne payez plus les quelques euros comme avant pour l’envoi (la Poste notamment).

Du coup, vous recevez votre commande en ligne sur votre ordinateur sous 48 heures. Ah bien sur me diront les grincheux, vous allez devoir payer l’encre et le papier. Sûr, mais vous aurez économisé les timbres.

Et surtout, vous aurez vos documents sans attendre.

Bravo le service de la publicité foncière de Draguignan, en attendant les autres.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA