Aug
01
DOSSIER NUMERIQUE : VS. WINDOWS 10 C’EST MARINE LE PEN QUI A TRES CERTAINEMENT RAISON

 

On doit s’étonner du peu d’écho de la démarche de Madame Marie LE PEN auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés  (la CNIL) à propos du nouveau système d’exploitation de l’infinie série des Windows, nous en serons au n° 10.

Je dis qu’au lieu de s’amuser du contentieux père – fille, et des problèmes internes du FRONT NATIONAL,  qui seront évidemment  tous balayés au moment des élections, on ferait mieux de s’inquiéter,  avec la présidente de ce mouvement politique,  de l’arrivée annoncée de Windows 10.

Ce logiciel,   alors omniprésent sur les P.C.,  absorbera les données de l’utilisateur : les sites web visités, les réseaux et mots de passe utilisés et jusqu’à la localisation des appareils, les données de calendriers, les contacts, les noms et surnoms des contacts, la voix des utilisateurs quand ceux-ci utiliseront d’autres applications MICROSOFT incluses dans Windows.

Ces données seront ensuite exploitées par MICROSOFT et pourront être revendues à des annonceurs et à tout type d’entreprise. Par le biais de l’ordinateur, présent dans près de 80% des foyers français, MICROSOFT va ainsi mettre  en place un espionnage de masse des citoyens et violer ainsi leur vie privée.

Or la CNIL est l’autorité en charge de veiller à la protection des données personnelles. Elle dispose d’un pouvoir de conseil, de contrôle sur place et de sanction administrative. Elle analyse les conséquences des nouveautés technologiques sur la vie privée.

Madame LE PEN l’a donc très officiellement interpellée sur cette mission avec la lucidité et du courage nécessaires à la défense de la vie privée des Français.

A ma connaissance, aucune autre femme ni homme politique n’a considéré cette matière, attendant sans doute que l’irréparable soit accompli pour alors donner de vertueuses leçons  solennelles de respect de la vie privée contre l’extrême droite… Ah, le prononcé de ces mots magiques contre lesquels il faut lutter et qui  permet de tout faire gober.

Quant à la première réaction connue  de MICROSOFT  sur le sujet, elle est simplement désolante. Non, scandaleuse. On se fout du monde.

Du genre, « je fais,  comme tu es la seule à protester, et qu’il suffit que tu dises quelques chose pour  que tout le pays ou presque soit appelé à dire le contraire, et je me fous de toi. Et des autres crétins aussi. »

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA