Oct
14
DOSSIER ORDRE PUBLIC : LES ZONES DE NON DROIT

Je suis à la fois fatigué et révolté de recevoir régulièrement des retours par des huissiers de dossiers d'exécution de décisions de justice condamnant à des paiements d'achats divers et variés, effectués par chèques révélés sans provision.

Et les huissiers concernés désolés de m'écrire: le débiteur, la débitrice appartiennent à la communauté des gens du voyage (ils n'osent pas écrire gitans, on les traiterait de racistes). Et donc on ne peut rien.

Avance-t-on donc vers le morcellement du Moyen age avec des zones de non droit ?

Ou y sommes nous déjà arrivés ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA