Jul
30
DOSSIER SAISIES- IMMOBILIERES : QUE SE PASSE-T-IL AU DELA DES PYRENEES ?

Une petite information venant d'une très grande banque espagnole, la plus importante de toutes, SANTANDER (issue de la fusion absorption de CENTRAL - HISPANO avec jadis la si intelligence HISPANO AMERICANO).

A partir de lundi 1er aout, SANTANDER offrira à ses clients un moratoire de trois ans pour le remboursement du capital de leur crédit immobilier seulement sur résidence principale, s'ils ont perdu leur emploi ou si leurs revenus ont baissé de plus de 25 %. Ils devront uniquement les intérêts sur trois années de plus.

C'est évidemment seulement un tour de passe-passe comptable de grand niveau.

On fait donc sortir du poste des créances contentieuses tout ce qu'on a moratorié, le bilan est alors beaucoup plus présentable, et je suppose même qu'on ne provisionne pas.

Et on n'a même pas à "lisser les provisions", terme délicieux des contentieux bancaires, pour ne pas sortir des placards tous les cadavres à la fois.

Il parait qu'au cours des trois dernières années, l'Espagne a connu 300.000 saisies immobilières qui ont saturé le marché et fait baisser les prix.

Des idées pour la France ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA