Feb
20
DOSSIER SOCIETE : LE POINT SUR LE MONDE ACTUEL

La phrase n'est pas de moi, mais d'Elisabeth TEISSIER, ce qui n'est pas une référence absolue, encore qu'elle ait un diplôme de doctorat d'Université. Et qu'elle déclare le plus sérieusement du monde que notre président de la République va se marier à la mairie le 12 aout prochain.

Non, elle écrit ceci (2012-2016, Cinq années qui vont changer le monde), qui est criant de vérité :

« « La politique de l'autruche et de la fuite en avant de décideurs irresponsables ou incapables se paie ... mais pas forcément par les coupables. » »

Mots-clés: 

Commentaires

découvrant alors mais bien tardivement les joies du mariage, mais la citation que vous livrez révèle une analyse bien scrupuleuse et sérieuse de la situation.

On pourrait aussi indiquer que "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" !

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Vous savez tous depuis peu, quand vous apprenez qu'un quidam va se marier, qu'il vous faut être plutôt circonspect, car l'heureux marié peut vous présenter soit une épouse, soit un mari. C'est selon sa psychologie de la forme, ou des formes!

Notre président célibataire afficha ses amours concubinaires, et nous eûmes une première dame, comme l'on dit Outre Atlantique.

Le concubinat ne dura point. L'homme au sommet de l'Etat demeure seul. Et aussi incognito va-t-il par intermittence conter fleurette à la dame de ses pensées. Courir la prétentaine ès amours intermittentes, c'est bien pour l'art du déduit et non toxique pour l'existence.

Imaginez que notre divin chasseur en amour change l'orientation de son fusil, délaissant le jupon pour le giton! Et que vingt siècles apès Néron nous ayons un président contractant mariage néronien.

Nous aurions un président vivant en compagnie de son épouse, tel Néron et Sporus.

Récemment nous avons de doctes propos sur le genre, selon lesquels notre sexe est déterminé plus par la société que par la nature.

Là aussi Néron avait anticipé les choses, en déclarant que son jeune marié Sporus était sa femme, qu'il habilla le jour de la célébration de l'union d'une robe de jeune mariée!

Nous pourrions avoir un premier sieur de France, comme d'autres pays ont leur première dame.

Le giton du président pourrait se voir confier la mission de défense de la théorie du genre, paraissant tantôt vêtu d'une jupe, tantôt d'une salopette.

Mais le président dans les représentations serait le plus souvent conduit à laisser son mari seul à la maison ou à la Lanterne!

Elisabeth TEISSIER est taisante sur ces intéressantes considérations.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA