Jan
29
DOSSIER TRIBUNAUX DE COMMERCE LA MISE EN SCENE DE LA REVOLTE

 

Laissons le Parlement voter la loi. Et contemplons  tous ces nantis qui se mettent en grève.

Non, voyez-vous, moi je suis inquiet.

Au train où sont les choses, j’ai peur de devoir arriver en voiture blindée à l’audience du Conseil constitutionnel.

Commentaires

http://www.cngtc.fr/actualite.php?actu=52

Vous trouverez avec ce lien les photos accessibles sur le site internet du Conseil national des greffiers des tribunaux des commerce.

Les geffiers ( ceux en chef,,  les vrais  au revenu mensuel médian de 29 000 euros; pas leurs salariés cocufiés) défilent echarpes rouges au cou .

Peut etre ont t'ils chanté l'internationale?    

S'ils craignent le vote à intervenir de la loi Macron, il est certain qu'ils ne craignent pas le ridicule.   

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA