Jan
31
DOSSIER VIE PROFESSIONNELLE : L'AVENIR EST CHEZ LES RETRAITES

L'actualité est époustouflante.

Voici qu'on apprend que le gouvernement va créer un corps de 500 magistrats retraités qui constituera « une réserve judiciaire ». Pour traiter de ce qu'on appelle élégamment (sauf pour les malheureuses victimes et leurs familles) les « défaillances de la chaine pénale ».

On avait déjà fait le même coup, voici peu avec le rappel des professeurs retraités pour étoffer l'éducation nationale, lors de certains examens ou celui des médecins, également retraités, pour piquer les fesses des Français assaillis par cette grippe mondiale qu'on n'a d'ailleurs jamais vue chez nous. Qui a si bien aidé les laboratoires et les experts en tout genre à faire leur bon beurre.

Franchement, j'en ai assez de me faire piquer mes idées. Oui, parce que cette idée de faire appel aux vieux, elle est de moi dans une profession de foi qui n'a pas eu à l'époque le succès mérité lorsque j'étais candidat au bâtonnat. J'avais dans mon programme de faire appel à un « conseil d'anciens » pour co-gérer les ordres. On m'a préféré à l'époque un autre candidat mieux coiffé que moi, qui n'avait pas d'idées, dont le bilan n'a pas été glorieux, comme je l'ai rendu public en ce temps-là.

Bon, je suis beau joueur, les bonnes idées ne sont à personne ou plus exactement tous doivent en profiter.

Dans les temps bousculés que va connaitre notre profession avec les réformes civile celle des avoués et du numérique et pénale peut être de la garde à vue qu'on sait (le juge d'instruction aussi ?), il serait bon ne croyez-vous pas de faire appel un peu aux retraités du barreau. Déjà à ceux en activité.

Oui, parce qu'il existe désormais chez nous des retraités actifs. Superbe invention dont nous sommes redevables à notre confrère président de la République. Merci SARKO.

Qui serait encore plus superbe si on voulait bien leur accorder dans quelques années des droits complémentaires à ceux qu'ils perçoivent déjà, en raison des cotisations qu'ils paient désormais à fonds perdus depuis qu'ils sont retraités, mais encore actifs.

A ce sujet, j'appelle tous les confrères placés dans ce cas à me rejoindre. Nous allons créer une association de défense pour faire modifier la loi actuelle inique en pareille matière.

Je résume, l'avenir est dans la retraite. Avec les retraités.

Commentaires

que l'on a besoin des "anciens" (je préfère cette expression à "vieux") m'apparaît comme une évidence tant il est vrai que, tout comme vous, je n'ai cessé de défendre la valeur et la nécessité de nos honoraires.

Avant que d'accéder au Bâtonnat, j'avais défendu l'idée d'une représentation des honoraires au Conseil de l'Ordre.

Le Conseil en avait décidé autrement.

Je n'ai cessé pendant les deux années de mon Bâtonnat de défendre les honoraires, de rappeler ce qu'ils pouvaient amener à la profession.

Il faut dire qu'à GRENOBLE, l'association des avocats honoraires a une actvité soutenue et il n'est de secret pour personne que ma sympathie lui est acquise.

Depuis, les avocats honoraires ont une représentation qui ne semble d'ailleurs résulter d'aucune délibération et personne ne semble s'en plaindre.

Oui, Maître Kuchukian, il faut inlassablement rappeler la valeur de nos anciens et le rôle qu'ils doivent continuer à jouer !

Nom: 
JRM
Site: 
http://

..."ancien", c'est de quel âge à quel âge ?????

Né avant le 25 juillet 1958

Nom: 
JRM
Site: 
http://

...nés après le 1° septembre 1947......!

Nom: 
Marianne
Site: 
http://

Touché coulé .............

Si tous les natifs d'après la nuit du 31 aout au 1er septembre 1947 sont des vieux, ça fait du monde. Non, j'imagine que J.R.M. veut parler de ceux nés avant cette date.

J'en suis. Et je suis meme concerné par le sujet des retraités actifs. Oui, et alors ?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Sauf erreur, si les "anciens sont nés après le 1° septembre 1947 mais avant le 25 Juillet 1958, je peux en déduire que :

1.- certains sont "anciens" certes mais...

2.- ....d'autres sont "H.S"

Il faut bien lire l'énoncé et.....écouter les "anciens".

Non, non, je ne suis pas.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA